Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Wall Street: déception manifeste après un vote au Congrès

(CercleFinance.com) - Rude journée pour les "bulls" ce jeudi, les gains de la veille (vague de rachats à bon compte) ont été balayés.


Les indices US ont manifesté les 1ers signes de faiblesse peu après une ouverture positive (comme prévu, avec un Nasdaq affichant +1,4% à 11.300), les pertes se creusant nettement après 20H: au final, le Dow Jones chute de -1,45%, le S&P500 de -1,75% et le Nasdaq de -2% (soit -3,5% en ligne droite).

Même si les gains initiaux se sont vite évaporés, la tendance est demeurée longtemps indécise à Wall Street, jusqu'à la mi-séance mais le rejet du plan de relance Républicain de 1.3010Mds$ par les Démocrates au Congrès américain ont douché les investisseurs.

La réaction négative à cette nouvelle n'a curieusement pas été immédiate: il a fallu attendre 2 heures (c'est à dire 20H) avant que les cours décrochent vraiment sous les plus bas du jour.

Un secteur a particulièrement souffert: il s'agit des valeurs pétrolières avec EOG -9,2%, Occidental -7,9%, Devon -7,4%, Diamondbak -6,5%, Halliburton -5,2%, Marathon -4,7%, Valero et Conoco -4,6%, Noble -2,9%.

Les "technos" n'ont pas été épargnées avec Citrix -4,5%, Netflix -3,9%, Regeneron -3,7%, AMD -3,6%, JD.Com -3,5%, Apple -3,3%, Nvidia -3%, Amazon -2,9%, Microsoft -2,8%.

Peloton prenait +5% après clôture sur la publication d'un bénéfice par titre de 0,27$ contre 0,10$.

Compte tenu des événements survenus au Congrès, les chiffres US du jour ont été relégués au second plan, d'autant qu'ils n'avaient rien de très singulier.

Le Département américain du Travail annonce avoir dénombré 884.000 inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage (contre 850.000 anticipé), un chiffre stable par rapport à la semaine précédente (nombre révisé de 881.000 en estimation initiale).
La moyenne mobile sur quatre semaines a reculé de 21.750 par rapport à la semaine précédente, à 970.750, le nombre total de chômeurs demeure très impressionnant: 29,6 millions contre 32,4 au pire de la vague de la mi-juin.

Ce même Département du Travail indique que les prix à la production ont augmenté de 0,3% en août aux Etats-Unis en brut (là où le consensus attendait une hausse de 0,2%) comme hors alimentation, énergie et négoce (contre une hausse là aussi de 0,2% anticipée).

Sur 12 mois, les prix à la production américains se sont tassés de 0,2% en août (après -0,4% en juillet). En "core rate", le taux est passé de +0,1% à +0,3% en rythme annuel.

Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.