Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Marché: Paris en nette baisse, nouvelles tensions Chine-USA

(CercleFinance.com) - Comme redouté, la Bourse de Paris démarre cette dernière séance de la semaine en forte baisse, victime une nouvelle fois des tensions sino-américaines après la décision de Pékin de fermer le consulat américain de Chengdu.


Ainsi, peu après 11 heures, le CAC 40 recule de -2%. Il retombe ainsi à 4.940 points.

"En l'absence de réaction positive dans les premiers échanges, on pourra s'attendre à une poursuite du mouvement en direction des 4.940/4.950 points dans un premier temps voire 4.880 points par extension", commentent ce matin les équipes de Kiplink.

Selon des sources officielles, le ministère chinois des affaires étrangères a informé l'ambassade des États-Unis en Chine de sa décision de retirer son consentement pour le fonctionnement du consulat général de Chengdu, dans le centre du pays. Pékin dit vouloir répliquer à la provocation "unilatérale" lancée par Washington cette semaine en exigeant la fermeture du consulat chinois de Houston.

Autre motif de prudence, le Parlement européen menace de ne pas approuver le prochain budget de l'Union européenne, qu'il estime ne pas être pas à la hauteur de la crise économique consécutive à l'épidémie de coronavirus. "Les investisseurs semblent néanmoins se dire que le parlement ne cherchera pas à saper l'accord et qu'il se résignera à "avaler cette amère pilule" si son alternative est un retour des fragilités budgétaires et de l'incertitude économique", explique Danske Bank.

Du côté des statistiques du jour, après une hausse de 12,3% en mai par rapport au mois précédent, les ventes de détail en volume du Royaume Uni ont augmenté de 13,9% en juin, selon les données de l'ONS, là où les économistes n'attendaient en moyenne qu'un gain de 8%.

L'activité globale du secteur privé français affiche sa plus forte expansion depuis deux ans et demi au mois de juillet, à en croire l'indice flash composite qui se redresse à 57,6 contre 51,7 au mois précédent. IHS Markit, qui publie cette enquête, souligne en particulier que les nouvelles commandes progressent pour la première fois depuis cinq mois, témoignant de la réouverture des entreprises après le déconfinement.

Le rebond de l'indice PMI flash composite IHS Markit par rapport à son creux historique d'avril (13,6) se poursuit en juillet, l'indice se redressant de 48,5 en juin à 54,8 ce mois-ci, traduisant même une reprise de l'expansion du secteur privé. Il dépasse en effet la barre du 50 du sans changement pour la première fois depuis février, signalant en outre la plus forte hausse mensuelle de l'activité globale du secteur privé de la zone euro depuis juin 2018.

L'indice PMI composite du Royaume Uni grimpe de 47,7 en juin à 57,1 en estimation flash pour juillet selon le CIPS et IHS Markit, atteignant un plus haut de 61 mois et traduisant donc une forte reprise de l'expansion du secteur privé britannique.

Dans l'actualité des valeurs, Thales publie au titre du premier semestre 2020 un résultat net ajusté part du groupe en repli de 60% à 232 millions d'euros, soit 1,09 euro par action, et un EBIT en baisse de 57% à 348 millions, soit une marge en chute de 5,5 points à 4,5%.

Le chiffre d'affaires du groupe d'électronique pour les transports et la défense a reculé de 5,4% à 7,8 milliards d'euros (-13,6% en variation organique), tandis que ses prises de commandes se sont tassées de 13% à 6,1 milliards (-23% en organique).

Fortement impactée par l'épidémie de Covid-19, la Société des Bains de Mer de Monaco fait part d'un plongeon de 74% de son chiffre d'affaires sur son premier trimestre comptable (mois d'avril à juin), à 45,1 millions d'euros.

LNA Santé affiche au terme du premier semestre 2020, un chiffre d'affaires exploitation de 252,1 millions d'euros, en hausse de 9,4% en comparaison annuelle, dont 2,8% de croissance organique et 6,6% de croissance externe. Selon lui, la perte résiduelle de croissance organique au titre du Covid-19 peut être estimée en impact semestriel à -2%, soit une croissance organique ajustée pré-covid supérieure à 4,5%, dans la lignée de sa guidance communiquée en début d'année.

Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.