Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Taux: mesures de soutien PEPP de la BCE bien reçues au 'Sud'

(CercleFinance.com) - Les annonces de la BCE suscitent des comportements un peu disparates des diverses dette souveraines européennes, et c'est plutôt bon signe: les mesures ont été bien comprises et validées comme en témoigne la nette détente des BTP italiens de -15Pts vers 1,40%, puis des Bonos espagnols (-7Pts à 0,55%).

Symétriquement, l'appétit pour le risque dessert les Bunds allemands qui se dégradent légèrement, de +3Pts à -0,318%.
Bonne nouvelle pour les investisseurs, le gouvernement allemand a adopté un ambitieux plan de relance de 130MdsE destiné à tirer la croissance allemande vers ses niveaux de fin 2019 d'ici fin 2022.

Nos OAT se retrouvent un peu à la bascule entre le Nord et le Sud : une timide embellie fait repasser le rendement du "10 ans" de 0,011 à -0,010%.

Le point d'orgue de cette journée, c'était le communiqué de la BCE qui rajoute 600 milliards à son PEPP (Pandemic Emergency Purchase Programme), c'est 100MdsE de mieux qu'attendu et ceci porte son montant total à 1.350MdsE.

Le BCE décide également l'allongement de la durée de son programme de soutien de 12 mois, de fin 2020 à juin 2021... et "poursuivra ses achats si nécessaire".

La BCE affiche une grande confiance dans sa capacité à tranquilliser les marchés et empêcher la "fragmentation" des rendements obligataires intra-européens, le marché lui fait manifestement crédit.

Les décisions ont été adoptées à l'unanimité alors que les prévisions de croissance sont revues à la baisse pour 2020 (-8,7%), le rythme de la reprise étant jugé "tiède" et "incertain" (+5,2% en 2021), l'inflation faible (elle est estimée à seulement +1,3% en 2023).

Christine Lagarde précise que le PEPP n'est qu'un outil parmi d'autres, comme le TLTRO, le MES (nouvelle version "Covid")... mais il est "le mieux adapté".

La remontée des taux se poursuit outre Atlantique avec +5,3Pts de base à 0,814%: la résistance des 0,785% du 9 avril est franchi et c'est la plus forte rémunération observée depuis le 27 mars.

Les chiffres US du jour n'expliquent pas de façon flagrante cette hausse de rendement: le Département américain du Travail annonce ce jeudi avoir dénombré 1.877.000 nouveaux inscrits aux allocations chômage la semaine dernière, à comparer à 2.126.000 la semaine précédente (2.123.000 en estimation initiale) et surtout une anticipation de +1,8Mns.
Le nombre d'ex-salariés indemnisés grimpe de 20,8 vers 21,5 et le nombre total de chômeurs atteint 42,5 millions.

Le déficit commercial des États-Unis s'est creusé de +7Mds$ à -49,4 milliards de dollars en avril 2020, selon le Département américain du Commerce, contre -42,3 milliards le mois précédent (révisé de -44,4 milliards en estimation initiale).

Ce déficit, qui s'est donc accru de 16,7% d'un mois sur l'autre, se montre largement plus important que prévu en consensus, puisque les économistes l'anticipaient en moyenne en baisse à -41,5 milliards de dollars sur le mois d'avril.


Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.