Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Taux: détente générale, embellie notable sur les Gilts UK

(CercleFinance.com) - L'embellie se poursuit sur les marchés obligataires européens avec des OAT à -0,05% contre -0,04% la veille, des Bunds à -0,49% contre -0,475%.

Les Bones espagnols calent vers 0,71% mais les BTP italiens se détendent encore avec -2,7Pts à 1,602%.
la meilleure performance sur le vieux continent revient aux Gilts britanniques avec -5,7Pts de base à 0,173%: le PMI composite du Au Royaume Uni se redresse vers 28,9, battant largement le consensus de 25.
Le PMi des services se redresse nettement 27,8 contre 13,4 et celui de l'activité manufacturière de 20,6 à 30,6.

Les T-Bonds se détendent de -1Pt environ à 0,67% au lendemain d'une émission de bond du Trésor à "20 ans" (une grande première depuis 10 ans) qui s'avère un succès: les T-Bonds à "30 ans" en profitent pour rétrograder sous les 1,40%, vers 1,395%.

La batterie de chiffres publiés aux Etats Unis semble déboucher sur un "match nul" après la publication de l'indice de la Fed de Philadelphie (Philly Fed) qui s'établit à -43,1 en mai, contre -56,6 en avril 2020... c'est toutefois moins positif que le score de -40 attendu.

Pas vraiment de bonne surprise avec les chiffres du chômage hebdo publié par le Département américain du Travail : il a dénombré 2.438.000 nouveaux inscrits aux allocations chômage la semaine dernière, à comparer à 2.687.000 la semaine précédente (2.981.000 en estimation initiale) alors que le consensus escomptait un score de 2.400.000.
Mais il y eu également 2 millions d'inscriptions à d'autres organismes d'indemnisation privés, ce qui porte le total des personnes ayant perdu leur emploi à 4,4 millions à l'issue de la 3ème semaine du mois de mai.

De surcroît, le nombre d'emplois réellement détruits (dépôts de bilan, licenciements économiques sans espoir de reprise d'activité) au mois d'avril est estimé à 6 millions et ce sera au moins aussi sévère au mois de mai: cela signifie qu'un quart des emplois perdus pourraient ne pas être récupérés d'ici fin 2020 avec des entreprises "serrant les boulons" côté coût salariaux au cours des 6 prochains mois et délocalisant ce qui peut l'être (via le télétravail si la présence physique s'avère inutile) vers l'Inde: c'est une "transformation" qui était sensée prendre des années mais que le Covid-19 vient d'accélérer spectaculairement.

Le nombre de chômeurs se rapproche de 40 millions (38,6 millions), soit un taux de chômeurs indemnisés de 17,3% contre 5% au pire de la crise des "subprime".

La contraction de l'activité dans le secteur privé américain semble moins sévère come prévu selon le PMI composite d'IHS Markit : il ressort à 36,4 en estimation flash, à comparer à un plus bas historique de 27 inscrit au titre du mois d'avril.
Le PMI des "services" ressort au-delà des attentes à 36,9 contre 30 estimé.

"Nous anticipons un déclin du PIB à un rythme annualisé de l'ordre de 37% au deuxième trimestre, et il faudra deux ans à l'économie pour retrouver le pic d'avant la pandémie", prévient Chris Williamson, chief business economist chez IHS Markit.
Steven Mnuchin tente de regonfler le moral des américain: "l'économie US va toucher le fond au 2ème trimestre avant de connaître une reprise gigantesque au 4ème trimestre".
Il ajoute que "de nouvelles aides sont fort probables".


En Europe, la batterie de PMI publiés ce matin n'avait pas reçu un accueil très favorable: l'indice PMI flash composite IHS Markit dans l'Eurozone s'est redressé à 30,5 en mai, connaissant un plus haut de trois mois, après 13,6 en avril. L'institut décèle ainsi des "signes de ralentissement de la contraction économique de la zone euro sur fond de levée progressive des mesures de confinement".
Le PMI manufacturier de mai est ressorti en hausse de 33,4 en avril à) 39,5 en mai.
En France, le PMI des "services" fait un bond de 10,2 vers 29,4 mais le "composite" ressort à 30,2 contre 32,5 espéré.

En Allemagne, le PMI des "services" se redresse à 31,4 contre 16,2, en revanche le PMI composite s'améliore plus timidement de 28,2 vers 30,4.

Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.