Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Wall Street: petite hausse pour tenter de sauver l'honneur

(CercleFinance.com) - Wall Street tente de repartir à la hausse mardi matin, dernier baroud d'honneur à l'issue d'un premier trimestre calamiteux qui aura vu les actions américaines s'enfoncer en "bear market" (territoire baissier) après 10 ans de hausse quasi-continue.


Après une entame de séance médiocre, le Dow Jones parvient en fin de matinée à afficher un gain de 0,4% à 22,421,8 points, tandis que le Nasdaq s'adjuge maintenant 1,1% à 7856.7 points.

"Les investisseurs réagissent favorablement à des informations évoquant la volonté de Washington de lancer de nouvelles mesures de soutien à l'économie", explique un trader.

Sur l'ensemble du premier trimestre, qui se clôt aujourd'hui, le Dow accuse toutefois un repli de 21% et le Nasdaq une baisse de près de 13%, ce qui représente leur pire début d'année depuis la crise financière de 2008.

Si certains analystes estiment que les marchés d'actions sont redevenus "intéressants" pour les investisseurs de long terme, d'autres recommandent encore de faire preuve de prudence dans le positionnement de leurs portefeuilles.

C'est le cas de Goldman Sachs, qui estime qu'il est toujours trop tôt pour revenir sur les actions, dont la banque d'affaires juge les valorisations encore trop élevées.

"Beaucoup de places boursières, après leur récent redressement, n'affichent qu'entre 25% et 30% de baisse par rapport à leurs plus hauts", rappelle Peter Oppenheimer, le responsable de la stratégie actions de Goldman Sachs.

"Si certains paramètres de valorisation ont clairement reflué par rapport au début de l'année, le rally de la semaine passée laisse penser que les niveaux actuels ne reflètent pas l'ampleur de la baisse des bénéfices que nous anticipons", avance le stratège.

"Nous attendons, par exemple, une chute de 33% des résultats aux Etats-Unis et de 45% en Europe", poursuit-il.

Goldman Sachs vient d'ailleurs de revoir fortement à la baisse sa prévision de contraction du PIB américain au deuxième trimestre, qu'il attend désormais en baisse de 34% contre 24% précédemment.

D'après la banque new-yorkaise, le repli de l'activité pourrait même s'établir à 40% en Europe.

Autre facteur de soutien pour Wall Street, le pétrole remonte actuellement de 2,5% à 20,6 dollars, après avoir établi de nouveaux plus bas hier, grâce à des rumeurs évoquant une reprise des pourparlers entre la Russie et l'Arabie Saoudite, peut-être sous l'impulsion des Etats-Unis.

Le dollar continue de profiter de son statut de valeur refuge et poursuit sa remontée en reprenant 1% à 1,0985 face à l'euro, alors que l'once d'or rechute, elle, de 1% vers 1.600 dollars.

Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.