Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Marché: une volonté apparente de rebond

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris, comme les autres marchés européens, est attendue en légère hausse mardi dans les premiers échanges, apparemment tirée par une volonté de rebond technique après la spectaculaire dégringolade de la veille.


Vers 8h15, le contrat futur sur l'indice CAC 40 - livraison fin mars - grimpe de 42,5 points à 5826,5 points, annonçant un redressement à l'ouverture.

Les invetisseurs saluent les progrès "positifs" réalisés dans la lutte contre le Covid-19 en Chine, avec la reprise de certaines activités dans le pays.

Pékin a ainsi autorisé les entreprises localisées dans des régions associées à des risques "relativement bas" à reprendre leur production, tandis que celles présentes dans des zones à risques moyens pourront reprendre le travaim de manière "ordonnée".

Ces mesures ont permis à des groupes tels qu'Airbus et Honeywell de redémarrer leurs activités.

Autre nouvelle encourageante, le président américain Donald Trump a annoncé qu'il chercherait à lever quelque 2,5 milliards de dollars auprès du Congrès afin de lutter contre l'épidémie.

La Maison Blanche a notamment assuré qu'une enveloppe de plus d'un milliard de dollars serait consacrée au développement d'un vaccin contre l'agent pathogène.

Des propos jugés rassurants, alors que le CAC 40 avait chuté de 4% vers 5792 points hier, dans des volumes considérables de plus de 7,6 milliards de dollars.

"La grande différence du repli d'hier avec ceux qui avaient pu survenir au cours des dernières semaines, c'est l'ampleur de la baisse", s'inquiète Danske Bank.

Wall Street avait ouvert en baisse de 3% hier et ses pertes ne se sont pas vraiment réduites par la suite, contrairement à des épisodes correctifs précédents.

"Plus généralement, l'incertitude qui perdure s'avère particulièrement pénalisante et cette situation risque bien de se prolonger dans les jours qui viennent", prévient Danske Bank.

Vincent Ganne, analyste chez TradingView France, met en parallèle l'épidémie de coronavirus à celle du SRAS, qui avait nécessité plus de 10 mois pour être maitrisée et avait entrainé une baisse du CAC 40 de plus de 20%.

"Le monde boursier de 2002/2003 est certes différent, les injections de liquidités par les Banques Centrales sont en un soutien permanent aux actions depuis la crise financière de 2008, mais le risque correctif de 20% de baisse gagne en probabilités alors que les indices boursiers européens et américains sont encore proches de leurs records historiques", souligne-t-il.

"Dans tous les cas, le CAC 40 est en train d'engager le seuil technique des 5500/5600 points", souligne le professionnel.

Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.