Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Paris: la correction se creuse, repli de -1,5% du baril

(CercleFinance.com) - La correction se creuse en Europe avec l'ouverture des marchés US (-1,5% en moyenne au bout d'une heure de cotations) et le CAC40 franchit le cap des -2,5% à la baisse, précipitant le CAC40 sous les 5.
870.

Ce genre de "sell-off" survient systématiquement le lundi depuis le mois d'août 2019.

Celle qui frappe Paris (-2,6%) est d'autant plus brutale que le CAC40 avait grimpé de 0,9% (à plus de 6.024 points à la veille du weekend) alors que le "S&P" avait reculé d'autant.

Plus fondamentalement, les marchés commencent à échafauder des scénarios plus sombres à mesure que l'épidémie de coronavirus progresse et "paralyse" désormais 3% de la population chinoise (mise en quarantaine)... mais également certains sites industriels où de grandes multinationales opèrent.

Avec le prolongement d'une semaine de la "Golden Week" (semaine de congé annuelle qui est devenu un des pics du tourisme local et planétaire), on commence à anticiper un impact économique qui dépassera le cadre du seul tourisme et du secteur du luxe (les chinois n'ont plus le coeur à faire des dépenses ostentatoires) pourrait affecter la croissance mondiale via des pénuries de composants dans l'industrie.

L'épidémie épargne pour l'instant le Japon, mais pas les valeurs japonaises qui ont chuté de -2% ce matin et le Nikkei dévissait vers 23.343Pts.

Gros "sell off" dans le secteur pétrolier avec un baril de "Brent" (-2,8%) qui retombe sous les 59$.

La prudence domine aussi alors que les prochains jours s'annoncent chargés en rendez-vous avec notamment les décisions des comités de politique monétaire de la Réserve Fédérale américaine (mercredi), puis de la Banque d'Angleterre (jeudi).

Aux Etats-Unis, sont attendues les ventes de logements neufs et les commandes de biens durables pour décembre, puis une première estimation de la croissance du PIB pour le dernier trimestre 2019, et les revenus et dépenses des ménages pour décembre.

La semaine verra aussi se poursuivre la saison des résultats, avec notamment des poids-lourds de la cote américaine tels qu'Apple, Pfizer, Boeing, Microsoft Amazon et McDonalds, ou européenne comme LVMH ou Unilever.

Le seul sujet du moment étant l'épidémie chinoise, les opérateurs se délestent des valeurs du luxe, du tourisme (+ transporteurs aériens), des valeurs aéronautiques avec des écarts de -4 à -7% (Air-France).

Iliad (-0,5%) annonce le succès de son augmentation de capital de 1,4 milliard d'euros, qui a pour objet de financer uniquement et intégralement l'offre publique de rachat sur ses propres actions dont les résultats ont été annoncés le 16 janvier.

Les analystes d'Oddo confirment leur conseil à l'achat sur la valeur et l'objectif de cours de 180 E. " Au total, les actionnaires de la société ont souscrit 940 888 actions nouvelles dont 813 342 actions nouvelles dans le cadre du délai de priorité " précise Oddo.

A l'issue de l'offre publique d'achat, Capgemini détient 53,57% du capital d'Altran et au moins 53,41% des droits de vote d'Altran. Le règlement et la livraison de l'offre publique d'achat auront lieu le 4 février 2020. Capgemini dépassera ainsi le seuil d'acceptation fixé à 50,1% du capital social et des droits de vote d'Altran (sur une base entièrement diluée).

L'analyste Morgan Stanley confirme ce lundi sa recommandation à l'achat ("surpondérer") sur le titre EDF, en amont de la présentation des résultats 2019 en février. Morgan Stanley confirme aussi son objectif de cours de 13 euros sur le titre.

Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.