Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

CAC40: en repli, malgré accord 'Phase1' et records à WStreet

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris lâche encore du terrain mais réduit nettement ses pertes (-0,3% vers 6.
023) alors que Steven Mnuchin avertit que les USA sont prêts à relever les tarifs douaniers si la Chine ne respecte pas les termes de l'accord commercial de phase 1 dont la signature officielle doit intervenir ce soir.

En effet, la signature, dans l'après-midi à la Maison Blanche, de l'accord commercial partiel entre Washington et Pékin devait entériner le retour de la confiance sur les marchés... mais de nouvelles tensions s'annoncent entre les États-Unis et la Chine dès l'ouverture des négociations ayant trait à la "phase 2" du protocole.

Larry Kudlow salue l'accord de "Phase 1" présenté en ce moment même (qui comprend un engagement chinois à acheter 75Mds$ de produits (dont 50Mds$ d'énergie) et 40Mds$ de services US, estimant qu'il va contribuer à une hausse de +0,5% du PIB en 2020.

"Nous pensons que ces discussions risquent de se révéler encore plus complexes et qu'il n'existe que 50% de chances pour qu'un accord définitif soit conclu d'ici à l'élection présidentielle américaine, avertit ce matin Danske Bank. La bonne nouvelle, c'est que nous sommes sortis d'une phase d'escalade dans les tensions commerciales pour entrer dans une période de désescalade."

Wall Street ne veut voir que le verre à moitié plein et salue l'accord commercial par une nouvelle rafale de records absolus : 29.110 sur le Dow Jones, 3.295 sur le S&P500 et le Nasdaq retrace son précédent zénith à 9.295 (contre 9.298 au plus haut la veille)... mais si les scores en restent là, ce sera un nouveau feu d'artifices de records de clôture sur les 3 indices de référence.

Du côté des statistiques, en décembre 2019, l'indice des prix à la consommation (IPC) de la France accélère à +0,4% sur un mois, après +0,1% en novembre, selon l'Insee. Corrigés des variations saisonnières, les prix augmentent de 0,3% en décembre, après +0,2% en novembre.

Les prix à la consommation au Royaume Uni ont pour leur part augmenté à un rythme annuel de 1,3% en décembre 2019, un taux en baisse de 0,2 point par rapport à celui affiché le mois précédent, selon l'office national de statistiques (ONS).

Outre Atlantique, L'indice d'activité "Empire State" de la Fed de New York affiche une hausse ce mois-ci pour s'établir à +4,8, après +3,5 en décembre (+3,55 anticipé).

Les prix à la production ont augmenté de 0,1% en décembre 2019 aux Etats-Unis, en données brutes selon le Département du Travail, là où le consensus attendait un gain de 0,2%.

En comparaison avec la même période en 2018, les prix à la production américains se sont accrus de 1,3% en décembre, un taux annuel en hausse de 0,2 point par rapport à novembre. Hors éléments volatiles, la hausse annuelle a accéléré de 0,2 point à 1,5%.

Les stocks commerciaux de pétrole des États-Unis ont baissé d'environ -2,5 millions de barils (428,5 millions de barils), selon des données publiées par l'EIA (Energy Information Administration), bien plus les -0,5 million de barils attendus.

Du côté des changes, l'euro se redresse de +0,2% à 1,1150 dollar. Le Brent, pour sa part, recule de -0,3%, à 64,15 dollars.

Dans l'actualité des valeurs, L'Oréal (+2%) bat un nouveau record absolu à 269E, de même que Hermès (+1,5% à 708E).
Vinci Energies fait part de l'acquisition d'Appex, société française pionnière en matière de conseil et d'intégration de solutions de gestion de la data et d'Intelligence Artificielle (IA), ce qui permettra d'enrichir l'offre Data Analytics de sa marque Axians en France.

Total indique que sa marge sur coûts variables, raffinage Europe (marge de raffinage), a chuté à 30,2 dollars par tonne au dernier trimestre 2019, contre 47,4 dollars au trimestre précédent et 40,8 dollars un an auparavant.

L'analyste Berenberg confirme sa recommandation "achat" sur le titre du groupe Total, malgré l'annonce d'une chute de la marge sur coûts variables, raffinage Europe (marge de raffinage). Berenberg confirme également son objectif de cours sur la valeur, de 60 euros.

Eutelsat Communications annonce avoir demandé à Moody's Investors Service de retirer l'ensemble de ses notations sur le groupe, une décision prise dans le cadre de la poursuite de la rationalisation de ses coûts de l'opérateur de satellites.

Capgemini a augmenté le prix de son offre sur Altran à 14,5 euros par action (au lieu de 14 E) et fait part d'engagements complémentaires. Capgemini n'augmentera plus son prix, qui est ferme et définitif. Les actionnaires d'Altran ont jusqu'au 22 janvier 2020 (inclus) pour apporter leurs actions à l'offre.

Jefferies entame un suivi sur Amundi avec un conseil "achat" et un objectif de cours de 85 euros, dans une note conjointe sur le gestionnaire d'actifs français et sur son pair allemand DWS, affichant une préférence pour le premier par rapport au second.

Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.