Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Wall Street: finit stable après avoir établit nouveau record

(CercleFinance.com) - Wall Street finit sans direction, sur des écarts anecdotiques de l'ordre de + ou -0,1%, les indices US ayant encore égalé ou inscrit des records en cascade.


Le Dow Jones (+0,1%) finit à 27.492 après un zénith de 27.560 (toujours vers 16H), le S&P500 s'effrite de -0,1% à 3.074 et le Nasdaq établit un nouveau record à 8.434 (après un zénith à 8.457,4).

Globalement, à Wall Street tout comme en Europe n'y plus qu'un sens depuis 5 semaines (le 3 octobre): la hausse... entrecoupée au pire de quelques brefs épisodes de stabilisation. Mais plus jamais aucun repli: tous les creux sont "payés" car la FED injecte 120Mds$ (roulement toutes les 24H) et y rajoute 60Mds$ de rachats d'emprunts "courts" (mais ce n'est pas du "QE"... ça rend juste le même service aux marchés).

Les indices boursiers US ont tous matérialisé un nouveau "pic" historique peu après 16H avec la publication d'un splendide indice ISM des "services" aux Etats-Unis: attendu autour de 52 au mois de novembre (contre 52,6 en octobre), il bondit vers 54,7%, pulvérisant les attentes les plus optimistes.

Ainsi, le secteur tertiaire (70% de l'activité économique US) affiche une santé éclatante, alors que la FED a jugé bon de baisser pour la 3ème fois son taux directeur le 30/11.
L'ISM calculé aux US va donc largement occulter le léger repli de l'indice final IHS Markit (allemand) de ces mêmes "services" aux États-Unis (à 50,6 en octobre, en baisse par rapport à 50,9 en septembre).

Les catalyseurs de la hausse du jour sont multiples, avec une avancée dans le dossier des discussions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine. Pékin accepterait de réduire ses droits de douane sur les produits américains et à faciliter l'investissement étranger en Chine.

Une véritable "avancée" ?

Ce communiqué reprend mot pour les engagements de Xi-Jinping en marge du Forum de Davos de janvier... 2008.

"L'activité en Chine commence à pâtir du bras de fer commercial avec Washington et Pékin pourrait être tenté de faire des concessions", estime un analyste, rappelant que la croissance chinoise a ralenti à 6% au troisième trimestre, au plus bas depuis 1992.
De fait, le PMI manufacturier chinois ralentit de 51,3 vers 51,1 en octobre.

Le déficit commercial des États-Unis se contracte: il est ressorti à -52,5 milliards de dollars en septembre, selon le Département américain du Commerce, contre -55 milliards le mois précédent (révisé de -54,9 milliards en estimation initiale).

C'est mieux que prévu puisque le consensus attendait -54 milliards de dollars sur le mois de septembre.

Côté valeurs, le secteur pétrolier qui était en pointe la veille a consolidé ce mardi avec Occidental Pet. -5,3%, Range -3%... et Chesapeake qui dévisse de -17,7% et inscrit un nouveau plancher absolu à 1,28$.
Ce champion du "shale oil" de la 1ère heure n'est pas loin d'aller au tapis.

Très mauvaise journée également pour Uber (-10%) après ses trimestriels publiés la veille qui inscrit un nouveau plus bas absolu à 28$.
Uber entraine dans son sillage son concurrent Lyft (-3,5%) qui établit également un nouveau plancher à 41,3$.
Le Nasdaq-100 a été maintenu à flot par Adobe (+4,2%) soutenu par la publication de solides anticipations pour l'année fiscale 2020.

Peu après la clôture, Weight Watchers dévissait de -15% sur des ventes inférieures aux attentes à 348,6Mns$ contre 365,8Mns$ 1 an auparavant et 68 cents par titre contre $1 au T3 2018.

Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.