Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Paris: bloqué en-dessous des 5500, hausse des indices US

(CercleFinance.com) - Le CAC40 bute de nouveau sur les 5.
500 et voit son avance se réduire doucement, de +0,8% vers +0,5% (à 5.485): sauf miracle, Paris n'effacera pas les 1,2% perdus la veille.

L'Euro-Stoxx50 affiche un gain de +0,7% à 3.457 qui reflète assez fidèlement la progression des indices US au bout d'une heure de cotations avec +0,6% pour le Dow Jones, +0,7% pour le S&P500 et +0,8% pour le Nasdaq.

Le point d'orgue de cette journée sera la publication ce soir (à 20H) des "minutes" (compte-rendu) de la dernière réunion de politique monétaire de la Fed.

Elles "permettront de mieux juger des débats internes au FOMC et de la volonté, ou non, de ses membres de poursuivre la détente de la politique monétaire ces prochains mois", indiquait Aurel BGC en début de semaine.

Le calendrier des statistiques se montre plutôt maigre ce mercredi: après une hausse de +0,2% le mois précédent, les stocks des grossistes ont de nouveau augmenté de +0,2% en août aux Etats-Unis, selon le Département du Commerce... mais cela reste de moitié inférieur au consensus de +0,4%

De leur côté, les ventes des grossistes sont restées stables. Au rythme actuel des ventes, il faut compter 1,36 mois pour que les grossistes parviennent à écouler leurs stocks, contre 1,28 mois en août 2018.

Les marché semblent un peu rassurés par des rumeurs d'un accord partiel sur les importations de produits agricole: Bloomberg les relaie en cette veille de venue des négociateurs chinois à Washington, alors que cela se présentait mal puisque les USA viennent d'inscrire 28 entités chinoises sur leur "liste noire" US.

De plus, des personnalités du gouvernement chinois pourraient se voir interdites de visa pour entrer sur le sol américain.

Sur le plan des valeurs, Alstom annonce avoir réalisé, le 8 octobre, une émission d'eurobonds seniors non-garantis pour un montant total de 700 millions d'euros. Le livre d'ordres a été sursouscrit plus de trois fois.

Des difficultés opérationnelles dans le démarrage de la nouvelle usine de Greer conduisent Plastic Omnium à revoir à la baisse ses prévisions pour 2019, d'où une lourde chute de -9% sous 21E : sa marge opérationnelle est désormais attendue autour de 6% du CA.

En début d'été, Plastic Omnium anticipait déjà "un résultat opérationnel en légère baisse en comparaison des 610 millions d'euros réalisés en 2018."

Nouvel abaissement mardi soir et avertissement que la marge d'exploitation continuera probablement de se dégrader durant la seconde partie de l'année.

Bref, les 562 millions d'euros de résultat opérationnel anticipés pour 2019 par le consensus FactSet en date du 6 octobre ne sont plus d'actualité. Cette estimation moyenne des analystes sera révisée en baisse dans les semaines qui viennent, probablement un peu au-dessus de 500 millions d'euros. Et la prévision de bénéfice par action pour 2019 (2,39 euros actuellement) suivra le même chemin.

La chute de Plastic Omnium semble faire les affaires de Valeo qui reprend +2,6%.

Bourbon a demandé une suspension de cotations le temps d'étudier de nouvelles offres dans le cadre de la procédure de redressement judiciaire: les administrateurs judiciaires ont été saisis d'une offre de reprise faite par une société détenue par des banques françaises, portant sur ses actifs et activités.

La direction de Renault devrait proposer au prochain conseil d'administration le 18 octobre prochain de remplacer Thierry Bolloré au poste de Directeur générale indique ce matin Le Figaro. Ce changement à la tête de Renault aurait l'accord de l'Etats Français selon le quotidien.

EDF annonce qu'au vu de cette stratégie de reprise des soudures de traversées, son conseil d'administration a approuvé la poursuite du chantier de l'EPR de Flamanville. Dans ce contexte, il est amené à en ajuster le calendrier et l'estimation du coût de construction.

Le calendrier prévisionnel de mise en oeuvre du scénario privilégié de reprise des soudures conduit à prévoir une date de chargement du combustible à fin 2022 et à ré-estimer le coût de construction à 12,4 milliards d'euros soit une augmentation de 1,5 milliard.

UBS persiste et signe sur le dossier Plastic Omnium. Les analystes maintiennent leur conseil d'achat sur le dossier ainsi que leur objectif de cours à 12 mois de 29 euros.

L'analyste Oddo BHF confirme sa recommandation "neutre" sur le titre Vivendi, en revenant au passage sur l'acquisition de 10 à 20% du capital d'UMG par Tencent et son approbation par les autorités américaines.

Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.