Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Total: deux brokers positifs avant la journée investisseurs

(CercleFinance.com) - C'est le 24 septembre, à New York, que la major pétro-gazière française Total organisera la journée que, chaque année, elle organise à la rentrée pour présenter ses perspectives stratégiques.
Qu'en attendre alors que l'action a perdu 15% depuis le sommet (55,6 euros) de début octobre ?

Certes, les cours des hydrocarbures, comme le Brent revenu de 75 à 60 dollars depuis fin avril, ne soutiennent pas le titre. D'autant que le gaz, qui concentre environ la moitié des extractions, baisse lui aussi. Autre raison de défiance : l'essor de l'investissement socialement responsable (ISR), ce qui tend à exclure des portefeuilles des valeurs comme Total.

Cela étant, le bureau d'études Jefferies fait partie de ceux qui se sont questionnés sur cet "investor day". Selon ses analystes, cet événement sera pour le groupe "une excellente occasion de réaffirmer son objectif principal d'augmenter ses retours aux actionnaires" grâce à l'amélioration "disciplinée" de sa génération de cash flow opérationnel.

Pour Jefferies, l'intention de retourner aux actionnaires 40% de cette trésorerie d'exploitation devrait être confirmée. Enfin, la plus récente division du groupe, Integrated Gas, Renewables & Power (iGRP), devrait aussi faire parler d'elle, avec un double objectif : améliorer sa rentabilité tout en réduisant l'empreinte carbone du groupe. A l'achat sur le dossier Total, Jefferies vise toujours 57 euros.

UBS s'est livré au même exercice. Dans un contexte macroéconomique "difficile", "nous sommes d'avis que le moment sera bien choisi pour tenir le marché au courant, notamment en ce qui concerne le cash flow libre, la profitabilité, les retours aux actionnaires et la prise en compte croissante des thématiques de l'énergie propre et du 'bas carbone'", indique une note.

UBS souligne la forte croissance de la production de Total, qui au 1er semestre a encore grimpé de 9% à près de trois millions de barils d'équivalent-pétrole/jour, un record. Une progression rare dans le secteur qui illustre la capacité de Total à bien choisir ses gisements.

Mieux : même avec un baril à 60 dollars, Total a su retenir des projets les plus générateurs de trésorerie, et le cash flow opérationnel du groupe devrait dépasser en rythme annuel les 30 milliards de dollars, pour des investissements de l'ordre de 16 à 18 milliards. Le géant français ne manquera donc pas de cash à retourner à ses actionnaires. A l'achat, UBS vise 53 euros d'ici 12 mois.

EG

Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.