Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Taux:nette détente au Royaume Uni, NFP sans impact sur TBond

(CercleFinance.com) - Petite embellie sur les marchés obligataires européens après le mouvement correctif impulsif de la veille (trop de bonnes nouvelles "macro" un appétit pour le risque ressuscité sur les actions) : les Bunds se détendent de -4,5Pts à -0,637%, nos OAT de -5Pts à -0,341% (au lendemain d'une émission record de France Trésor de 10,14MdsE, à -0,31% sur le 10 ans).


La meilleure performance du jour est à rechercher sur les "Gilts" au Royaume Uni: après +12Pts la veille, le "10 ans "britannique se détend de -9,5Pts à 0,500%.

Le risque d'un "no deal" le 31 octobre s'éloigne.
Boris Johnson a essuyé ce vendredi un double camouflet de la part des députés (pas d'élections anticipées avant le 31 octobre) puis de la Chambre des Lords qui a voté l'obligation pour Boris Johnson de demander le report du Brexit au 31 janvier 2020 au près de l'Union Européenne (qui devrait accepter cette requête, l'Allemagne ne souhaitant à aucun prix un Brexit en mode "no deal").

L'économie américaine n'a généré que 130.000 emplois non agricoles le mois dernier, selon le Département du Travail, le taux de chômage est resté, comme prévu, inchangé à 3,7%... mais Larry Kudlow (chef du conseil économique de Donald Trump) se dit satisfait car les chiffres du mois d'août sont souvent étranges ou trompeurs.
Les emplois créés dans le secteur privé s'élèveraient à +96.000... cela en fait presque 100.000 de moins que ce qu'avait décompté l'institut ADP la veille !

Les chiffres de l'emploi devaient constituer le point d'orgue sur les T-Bonds US mais leur publication s'avère être un non événement: les T-Bonds restent quasi stables et il a fallu attendre la mi-séance à New York pour les voir décaler de -1Pt de base symbolique à 1,555%.

Les créations de postes non agricoles se sont élevées à seulement +130.000 contre +155.000 anticipé, et créations de jobs des 2 mois précédents ont été révisées, passant de +193.000 à +178.000 pour juin et de +164.000 à +159.000 pour juillet, ce qui implique donc un solde net de -20.000.

Enfin, le taux de salaire horaire aurait progressé de +0,4% mais la productivité se montre à la hauteur (elle dépasse la hausse du PIB).

La série de bons chiffres cette semaine aux USA -sauf le "NFP" ce vendredi- ne fait pas oublier des déconvenues en Europe, et notamment une baisse de -0,6% de la production industrielle allemande (contre -0,3 à -0,4% anticipé pour juillet, soit -4,1% sur 12 mois).

"La BCE semble étudier la mise en place de l'hélicoptère-monnaie, une création monétaire qui ne manquerait pas de faire chuter le cours de la monnaie unique européenne" selon Vincent Ganne.

NB, la banque centrale russe a réduit son taux directeur de -50Pts à 7,00% ce matin.

Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.