Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Marché: entre la BCE et la Fed, l'euro reste stable

(CercleFinance.com) - Vendredi midi sur le marché des changes, la monnaie unique européenne était frappée de torpeur estivale en reculant symboliquement de 0,14% à 1,1132 dollar, les tendances étant moins marquées encore contre les autres grandes devises.
L'euro est toutefois sur le point de terminer cette semaine marquée par la réunion de la BCE sur une baisse de l'ordre de 1,3% contre le dollar.

Que retenir du conseil des gouverneurs de la BCE qui s'est terminé hier ? Aucune mesure nouvelle n'a été annoncée, comme prévu. Mais l'euro s'est montré volatil pendant et à la suite de la conférence de presse animée par Mario Draghi. S'il a évoqué l'éventualité de nouveaux soutiens à la croissance, le patron de la BCE jusqu'à la fin du mois d'octobre n'a rien laissé entendre de précis.

Un analyste parisien évoque "un discours de politique monétaire plus mesuré que prévu du président de la BCE", comprendre : pas assez "colombe", oiseau associé aux politiques monétaires accommodantes, par opposition au "faucon".

Le marché n'anticipait toutefois pas de mouvement avant septembre, et cette perspective est toujours de mise. Selon La Banque Postale AM, "il faut s'attendre à une réaction de politique monétaire, et il faut surtout s'attendre à des décisions de grande ampleur dans un avenir très proche".

C'est-à-dire une baisse de certains taux directeurs, que les opérateurs tiennent actuellement pour acquise. Mais aussi un changement d'appréciation de l'objectif d'inflation : de par les traités, la BCE doit viser un taux de hausse des prix à la consommation proche, mais inférieur à 2%. Or Mario Draghi met de plus en plus en avant l'idée de "symétrie". Ce qui veut dire que la BCE bientôt dirigée par Christine Lagarde pourrait tolérer temporairement une inflation supérieure à 2%, et donc laisser les taux bas un peu plus longtemps.

En ligne de mire : la Réserve fédérale américaine. Selon Commerzbank, "la Fed devrait abaisser ses taux d'intérêt la semaine prochaine. (Elle) présentera probablement ce premier abaissement en dix ans comme une 'assurance' contre toute faiblesse éventuelle de l'économie."

Le prochaine FOMC se tiendra les 30 et 31 juillet, et se terminera par une conférence de presse de son président, Jerome Powell.

EG





Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.