Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Marché: nouveau rebond des indices US, chute pétrole et taux

(CercleFinance.com) - Le Dow Jones rajoute 0,82% aux 2% gagnés la veille (il termine à 25.
569), même score de 0,82% pour le S&P500, le Nasdaq engrange +0,65% à 7.575Pts.

La jauge du stress, le VIX" se détend de -6% vers 16,10 alors que Peter Navarro, un des conseillers de Donald Trump pour le commerce exprime son optimisme sur la capacité du Mexique d'échapper à des sanctions douanières.

La réalité, c'est que même le groupe Républicain au Congrès est divisé sur cette mesure et nombre de ses membres pourraient ne pas voter leur application.

Cette journée a été marquée par un nouveau "sell off" sur le pétrole, avec un plongeon du "WTI" de -5% vers un plancher de 50,6$, pour une clôture à -4%, vers 51,4$, un plus bas depuis le 14 janvier dernier.
Le compartiment "énergie" réalise la plus mauvaise performance sectorielle du jour, dans le sillage de Range Resource -6,9%, Cimarex -5,4%, Occidental -4,5%, Hilliburton, Nal Oilwell et Noble -3,5%, Conoco Philips -3,4%, Hess -3%, Concho -2,8%, Range et EOG -2,7%, Schlumberger -2,2%, Marathon Oil -1,9%...

Les croisiéristes chutent lourdement alors que Trump décrète l'interdiction immédiate et sans préavis de faire escale à Cuba (les passagers voient une partie de leur croisière annulée) : Norvegian Cruise perd -3,5%, Royal Caribbean -2,5%, Carnival -2,9%.

Le secteur des "technos" a été assez mitigé avec côté hausses Prologis +3,3%, Verisign +3,1%, Cisco +3%, Microsoft +2,2%, Intuit +2%, Apple +1,6%, Tesla +1,5%.

Côté replis, on notait Microchip -2,3%, Western Digital -3,2%, Micron -3,3%

Les chiffres du jour ont recelé d'authentiques surprises puisque le secteur privé américain n'a généré que +27.000 emplois le mois dernier, selon l'enquête ADP.

C'est un score très nettement inférieur à la prévision moyenne des analystes qui s'établissait à 180.000 et il s'agit carrément d'une division par 10 par rapport aux 271.000 créations de postes enregistrées au mois d'avril 2019, chiffre révisé à la baisse par rapport à une estimation initiale qui était de 275.000.

Dans le détail, l'industrie de production a détruit -43.000 emplois (dont -36.000 pour la construction) tandis que le secteur des services a ajouté 71 000.

Autre indication, les petites entreprises ont détruit -52.000 emplois, les entreprises moyennes en ont ajouté 11.000 et les grandes entreprises +68.000.

C'était également la journée des "ISM" aux Etats Unis: le baromètre IHS Markit des "services" recule de 53 vers 50,9 mais c'est en partie contrebalancé par l'ISM qui rebondit de 55,5 vers 56,9 (il s'agit pourtant de la même "réalité économique").

L'enquête ADP de mai jette une ombre sur la croissance et le plein emploi (apparent) aux Etats Unis.

Jerome Powell assure que la Fed prenait "très au sérieux" le risque de déflation et qu'elle agirait de manière "appropriée" pour soutenir la croissance.

Il évoque même le recours aux stratégies mise en oeuvre "avec succès" lors de la crise de 2008/2009.

Ses propos ont conforté un sentiment général évaluant à 80% la probabilité que la Fed réduise ses taux dès le mois prochain (juillet) et à 90% d'ici la rentrée.

La courbe de taux -toujours inversée- anticipe déjà 3 réductions de taux d'ici 12 mois, le T-Bond à "3 ans" s'enfonce sous 1,80%, le "2 ans" et le "5 ans" affichent à peine plus de 1,85% (les taux courts se détendent encore de -1,1 à -2,5Pts pour le "2 ans").

Le "10 ans" reste stable vers 2,125/2,13%... l'inversion de la courbe des taux s'amenuise un peu avec le "1 mois" qui se détend de -3Pts à 2,312%.


Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.