Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Bourbon: risque de forte dilution pour les actionnaires

(CercleFinance.com) - Ce midi à la Bourse de Paris, l'action Bourbon saluait d'un rebond de 10% - soit l'une des plus fortes hausses du SRD - l'annonce d'une "offre de restructuration financière de la part de ses principaux créanciers et crédit-bailleurs" du groupe parapétrolier en grande difficulté.
Mais vers deux euros, le titre reste proche de ses plus bas, et les actionnaires ne sont pas sortis d'affaire.

Rapide retour en arrière comptable. Depuis 2015, Bourbon aligne des pertes nettes qui, en données part du groupe, frôlent sur la période un total proche de 1,4 milliard, dont près de 460 millions d'euros au titre du seul exercice 2018.

Dans ce contexte, le bilan est des plus déséquilibrés : fin décembre dernier, les fonds propres dépassaient à peine les 200 millions pour près de 1,3 milliard d'endettement net. A ce dernier montant "s'ajoutent des engagements de loyers (dont le paiement est suspendu) de l'ordre de 1,2 milliard d'euros", précise-t-on chez Portzamparc.

Les créanciers sont donc aux commandes puisque même avec le rebond du jour, la capitalisation boursière de Bourbon excède de peu les 150 millions d'euros. Voilà le titre relégué au sein des "small caps" avec un cours de deux euros seulement, alors que les 20 euros étaient encore dépassés à la fin de l'année 2014.

Et maintenant ? Bourbon indique qu'il va se pencher sur cette proposition dont les analystes de Portzamparc nous disent un peu plus : "Les principaux créanciers et loueurs de navires français, chinois et internationaux (représentant 75% de sa dette) ont déposé une nouvelle offre de restructuration financière valable jusqu'au 27 juin", indique une note publiée ce matin. En voici la substance : un injection d'argent frais de 120 millions d'euros combinée à la conversion de plus de 1,4 milliard d'euros de dette en capital.

Le cas échéant, calcule Portzamparc, cette proposition devrait assainir le bilan en renforçant les fonds propres en tout réduisant de moitié l'endettement net. Tant pis pour les malheureux actionnaires : "si cette opération était mise en oeuvre, l'ensemble des créanciers et loueurs de navires détiendraient 93% du capital de Bourbon, ce qui implique selon nos calculs un debt-to-equity swap et une augmentation de capital à un euro par action", calculent les spécialistes. Gare à la dilution.

EG



Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.