Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Paris: l'agressivité de Trump sur tous les fronts indispose

(CercleFinance.com) - Paris finit pas au plus bas mais un repli de -1,45% (à 5.
358) n'augure rien de bon: les optimistes se consoleront avec une clôture au-dessus des 5.350.

C'est le 3ème lundi consécutif de repli appuyé (c'est systématique depuis le début du mois de mai) et la relative résilience de Wall Street a empêché que la baisse se transforme en "sell off".

Les indices US se montrent plutôt résilients à la mi-séance (le Dow Jones et le S&P500 ne cèdent -0,3 à -0,6%) et le Nasdaq recule de -1,2% contre -1,6% initialement, toujours plombé" par 'indice "SOX" des semi-conducteurs, lequel dévisse de -3 à -3,5%.
Tout le secteur des semi-conducteurs connaît une des pires journées de l'année 2019, comme en témoigne l'effondrement de ST-Micro qui flirte avec les -9,1%, à tout juste 14E, contre plus de 15E à l'ouverture.

L'Euro-Stoxx50 se replie de -1,65% vers 3.369, et le CAC40 s'en tire un peu mieux grâce à Orange qui surnage avec +1%, Total grappille +0,1%... mais c'est tout pour les hausses.
Le secteur du luxe a été clairement sous pression avec -3,6% sur Kering, -3,1% sur LVMH, -2,7% sur Hermès et -1% sur l'Oreal.

Outre la rhétorique guerrière adoptée par Trump visant l'Iran, le bras de fer commercial que se livrent les Etats-Unis et la Chine se crispe et donne le sentiment d'une escalade dans les mesures d'exclusion réciproque.
Les investisseurs se montrent particulièrement inquiets de la mise en place par Donald Trump de nouvelles sanctions à l'encontre de Huawei, un équipementier télécoms chinois littéralement banni des Etats Unis.

Côté chiffres, il faudra attendre jeudi pour découvrir les indices d'activité PMI dans le secteur privé.

En attendant, le Dollar continue de se raffermir vers 1,11650/E et les tensions géopolitiques soutiennent le pétrole, à 72,4$ à Londres, soit +0,3%.

Enfin, les intervenants de marché suivront aussi avec intérêt la fin de campagne des élections européennes, inquiets de voir les partis populistes émerger en tant qu'éventuelle force politique de premier plan au parlement.

Du coté des valeurs, Saint-Gobain annonce avoir conclu un accord en vue de la cession de l'intégralité de sa participation dans Saint-Gobain Building Distribution Deutschland (SGBDD) au groupe Stark, acteur de la distribution de matériaux de construction en Scandinavie.

Alstom (-1%) a été choisi dans le cadre du plus important appel d'offres européen de bus électriques. Ce projet est lancé par la RATP et financé à 100 % par Île-de-France Mobilités. La première tranche ferme porte sur 50 bus. Le montant du contrat cadre pourra aller jusqu'à 133 millions d'euros.

Crédit Agricole perdait 1,2% sur fond d'une dégradation de recommandation de "achat" à "neutre" chez UBS, avec un objectif de cours abaissé de 13,1 à 11,6 euros, le broker considérant que la journée investisseurs du 6 juin ne devrait pas être un catalyseur.

Le titre Boiron (-4% à 41,5E) revient de loin après s'être s'effondre de -14% vers 37,1E alors que l'HAS a émis une recommandation défavorable au maintien de la prise en charge par l'assurance maladie des médicaments homéopathiques.

Oddo est peu optimiste sur l'avis de l'HAS (son opinion est qu'a minima le taux va baisser à 15% et probablement tomber à 0% mais plutôt à un horizon programmé de 1 ou 2 ans).

" Pour fixer les ordres de grandeur, disons que perdre 15% reviendra à perdre près de 23 MEe de CA et probablement 15 MEe sur le ROC soit presque 15%e du ROC " estime Oddo.




Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.