Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Paris: flirte avec les +1% après les bons chiffres US

(CercleFinance.com) - Les acheteurs s'enhardissent et le CAC40 flirte désormais avec les +1% de hausse, à 5.
425Pts. Quelques bons chiffres US contribuent à soutenir les cours, Wall Street aligne une 3ème séance de rebond (hausse moyenne de +1% mais le Nasdaq s'adjuge +1,3% et tutoie les 7.925): cette 3ème séance de hausse permet aux indices US de repasser positifs sur la semaine.

L'atmosphère qui était redevenue très lourde en début de semaine s'est nettement allégée hier soir lorsque le président américain s'est déclaré favorable à un report de six mois de la surtaxe à l'importation qui devait frapper le secteur auto européen ce samedi.

"Attention, car aucun décret présidentiel n'a encore été signé par Donald Trump et, même si tel était le cas, cela ne ferait que repousser un élément d'incertitude, et non l'écarter", prévient toutefois Danske Bank.

"Le sentiment de marché demeure d'une manière générale sous pression, poursuit la banque danoise, les marchés tentant toujours de mesurer les conséquences de la guerre commerciale sino-américaine, qui monte en intensité, comme l'illustre la décision de Trump d'interdire à Huawei l'accès au marché américain".

De nombreuses statistiques économiques figuraient au calendrier aujourd'hui aux Etats-Unis, et ce sont en générale de bonnes surprises.

L'indice de la Fed de Philadelphie ("Philly Fed") se redresse à +16,6 sur le mois en cours (contre +10 anticipé).

Le Département américain du Travail a dénombré 212.000 nouveaux inscrits aux allocations chômage la semaine dernière, soit un repli de -16.000 par rapport à la précédente, alors que les économistes tablaient sur 220.000 inscriptions en moyenne.

Par ailleurs, le nombre de chômeurs percevant régulièrement des indemnités a diminué de 28.000 pour s'établir à 1,66 million sur la semaine du 4 mai.

Les mises en chantier de logements ont augmenté de 5,7% en avril en données corrigées des variations saisonnières (CVS) à 1.235.000 en nombre annualisé, là où le consensus n'en espérait que 1.218.000.

Le nombre de permis de construire, censé préfigurer les mises en chantier futures, est quant à lui resté presque stable (+0,6%) à 1.296.000, s'établissant ainsi en ligne avec les 1.295.000 que les économistes anticipaient en moyenne.

Le Département du Commerce ajoute que par rapport au mois correspondant en 2018, les mises en chantier ont reculé de 2,5% et les permis de construire de logements américains se sont réduits de 5% en avril 2019.

Le Dollar se raffermit de +0,2% et se hisse vers 1,180/E, le "Brent" gagne +1,3% vers 72,8$ à Londres.

Du coté des valeurs, les bancaires se tiennent bien (Crédit Agricole reprend +2%), les équipementiers et constructeurs auto ferment la marche (Valéo et Faurecia -2,5%), Renault -2%, Peugeot -1,5%.

Credit suisse confirme son conseil d'achat ("surperformance") sur l'action Crédit agricole SA avant que la banque française n'organise une journée de rencontre avec les investisseurs ('investor day') le 6 juin prochain. L'objectif de cours reste fixé à 14,5 euros.

Michelin (-1,6%) a réalisé l'acquisition de Masternaut, acteur de la télématique en Europe, essentiellement présent en France et au Royaume Uni, avec une plateforme technique et des solutions embarquées pour optimiser la gestion et le suivi des flottes de véhicules.

Symétriquement, Bouygues (+1,6%) publie un résultat net part du groupe du premier trimestre 2019 de -59 millions d'euros, en raison notamment du recul de la contribution d'Alstom, mais un résultat opérationnel courant s'améliorant à -58 millions contre -94 millions un an auparavant.

Wendel affiche un ANR au 31 mars 2019 de 7.715 millions d'euros, soit 166,7 euros par action, en hausse de 13,1% depuis le 31 décembre 2018, et un chiffre d'affaires consolidé du premier trimestre de 2.053,3 millions, en hausse de 4,1% (+1,2% en organique).

CNP Assurances publie un résultat net part du groupe en hausse de 4,2% à 326 millions d'euros (+6% à périmètre et change constants) et un résultat brut d'exploitation en croissance de 2,5% à 640 millions (+5,6% en organique) pour les trois premiers mois de 2019.

Le titre Ubisoft plonge de près de 11% à la Bourse de Paris après l'annonce des résultats annuels. " S'agissant des perspectives FY20, les dirigeants fixent un objectif de ROC en progression de seulement 8% à 480 ME, un niveau 4% en deçà de nos attentes (500 ME) et 9% en deçà du consensus (528 ME) " indique Oddo.

Barclays réaffirme sa recommandation "surpondérer" sur Ubisoft avec un objectif de cours abaissé de 90 à 83,7 euros, après des résultats annuels jugés "légers sur les revenus, mais légèrement supérieurs sur le résultat opérationnel non IFRS et le free cash-flow".

Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.