Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Taux: l'appétit pour le risque pénalise un peu OAT et Bunds

(CercleFinance.com) - Séance de consolidation sur les marchés obligataires, alors que les indices boursiers poursuivent une hausse que beaucoup qualifient désormais d'historique, avec 7 séances de progression consécutives sur les indices boursiers européens.


Un sentiment plus positif sur la conjoncture vient tempérer l'appétit pour les bons du Trésor de la zone "coeur" qui voient leur rendement se dégrader légèrement.
Nos OAT affichent +1Pt de base à 0,476%, les Bunds affichent +1,4Pt à 0,102%.
La bonne surprise du jour, ce fut ce matin l'indice ZEW (mesurant le climat des affaires en Allemagne) qui s'améliore nettement, à -3,6% après -13,4 en février.
En France, l'indice ADP des créations d'emplois d'ADP en France en février dans le secteur privé s'améliore avec +7.600 contre 4.000 en janvier.
L'INSEE parie sur +0,4% de croissance du PIB au 1er et au 2ème trimestre, soit un acquis de croissance de +1,1% à la fin du 1er semestre.

L'explication de cet optimisme réside dans les 10MdsE de pouvoir d'achat supplémentaires distribués via la prime d'activité en réponse au mouvement des Gilets Jaunes (ce qui compense plus qu'amplement les 170MnsE de pertes de chiffre d'affaire et de dégâts imputés aux manifestations à répétition).

L'appétit pour le risque a en revanche profité aux "bonos" espagnols avec -2Pts à 1,184%.
Séance plus mitigée pour les BRTP italiens avec +1,2Pt à 2,5100%.

Bonne journée pour les "Gilts" avec une détente de -2Pts à 1,192% alors que Theresa May va demander à l'Europe le report de plusieurs semaines ou plusieurs mois du "Brexit", faute de pouvoir proposer au Parlement britannique une nouvelle mouture du projet de sortie négocié avec l'UE (le Président du Parlement a refusé qu'un 3ème vote du même accord -ayant 100% de chance d'être rejeté- soit organisé cette semaine).

Il va falloir que Theresa May présente de solide arguments pour obtenir le report du déclenchement de "l'art50" par les partenaires européens.
En cas de refus de l'UE, ce serait un "hard Brexit" le 29 mars (no deal).

Outre Atlantique, petite consolidation -presque à l'horizontal- des T-bonds (+1,1Pt à 2,6100%) alors que les investisseurs attendent maintenant le communiqué final de la 2ème réunion de la Fed pour 2019.



Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.