Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

WallStreet: au +haut de l'année, Boeing résiste, baril à 58$

(CercleFinance.com) - A 48H des 4 sorcières, on voit se dessiner une 11ème semaine de hausse sur une série de 12, avec 3 séances de hausse consécutives et un cumul de gain supérieur à +2,5% pour le S&P500 et +3,2% sur le Nasdaq.


Le Dow Jones, plombé par Boeing en début de semaine accuse sa plus grosse sous-performance hebdo face au S&P" depuis 2009.

Les indices US affichaient une avance de +0,9% à +1% à la mi-séance, le votre un peu surprise de la possibilité d'un "Brexit" en mode "no deal" a un peu refroidi l'ambiance.

Le S&P 500 affiche +0,70% et re-franchit allègrement les 2.800Pts (à 2.811), le Nasdaq affiche le même score à 7.643 et le Dow Jones a gagné 0,58% pour (à 25.703), se remettant d'un décrochage de -2,5% de Boeing vers 19H30 alors que Donald Trump ordonnait le maintien au sol -sine die- de toute la flotte de B-737 Max 8 et Max 9 exploitées par les compagnies américaines et étrangères.

Le titre Boeing a digéré cette annonce et termine dans le vert, en symbiose avec le reste de la cote, sur un gain de +0,5%.

Les parlementaires britanniques ont donc voté la la possibilité d'une sortie désordonnée de l'UE ("no-deal") avant de se prononcer demain sur le scénario d'une extension de l'article 50.

"Nous pensons qu'une courte extension jusqu'à la mi-mai (avant la date des élections européennes) est relativement envisageable", commentent les équipes de Commerzbank.

D'autres stratèges évoquent une prolongation des négociations pendant une durée de 12 à 18 mois, mais les analystes envisagent également d'autres scénarios surprises dans une saga qui ne manque pas de rebondissements.

Côté chiffres, les commandes de biens durables US progressent de +0,4% au mois de janvier, mais hors "transport" et commandes aéronautiques, les commandes déclinent de -0,1%.

Le baril de pétrole re-teste ses sommets annuels (à 58$ sur le NYMEX) dans la foulée d'une baisse surprise des stocks hebdo de pétrole américains de -3,9 millions de barils (à 449Mns de barils), au lieu de +2,7Mns attendu.

L'EIA (Energy Information Administration) a également publié des stocks de carburant en chute de -4,9Mns de barils.

Du coté des valeurs, c'est le secteur des laboratoires qui a dominé les débats avec United Health +2,6%, Wellcare et CVS Health +3,6%, puis également Biogen avec +2,3%.
Le Nasdaq a été soutenu par Nvidia +3,8%, Activision +2,5%, Symantec +2,2%, Intel +1,5%.
Quelques rares petits coup de blues avec Discovery -4,2%, Viacom -3,5%.

Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.