Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Taux: Bund '10 ans' à son +bas rendement depuis sept 2016.

(CercleFinance.com) - Les opérateurs se sont montrés circonspects aussi bien dans le compartiment "actions" (indices boursiers parfaitement stables) que dans le secteur obligataires où les scores ont très peu évolué ce mardi.


Il est vrai qu'en Europe, les niveaux de taux donnent à réfléchir: le Bund 2029 ayant testé la veille le "rendement zéro", à 0,048% près avant d'en terminer à 0,05% (-1,5Pt de base).
Il faut remonter au milieu de l'été 2016 (juillet/septembre) pour retrouver des taux longs allemands oscillant entre +0,05% et -0,10%.
La recherche de "sécurité avant tout" semble incontestable.

Nos OAT n'ont d'ailleurs pas suivi les Bunds et en terminent quasi inchangées à 0,475%, même scenario sur les "bonos" espagnols à 1,1800% ou les BTP italiens, complètement figés depuis 48H à 2,5600%.

Embellie en revanche sur les "Gilts" britanniques qui ont connu une séance en "montagnes russes" avec un grand écart entre 1,25% (+8Pts) vers 10H du matin, puis une spectaculaire détente de -10Pts vers 1,152% ce soir, et ce, à quelques heures d'un nouveau vote décisif sur le Brexit.

Après un premier rejet au mois de janvier, les 650 membres de la Chambre des Communes se prononceront une nouvelle fois, dans la journée, sur l'accord de sortie de l'Union européenne conclu par la Première ministre Theresa May avec Bruxelles (elle a obtenu un aménagement de dernière minute sur le "backstop" avec l'Irlande, mais pas sûr que cela suffise).

En cas de nouvelle déconvenue, les parlementaires voteraient demain sur la possibilité d'une sortie sans accord de l'UE ("no-deal"), puis jeudi sur une possible extension de l'article 50 (maintient au sein de l'UE pour une période à déterminer).

"Notre scénario de base est que la Chambre des Communes votera jeudi en faveur d'une prolongation de l'article 50, auquel nous attribuons 95% de chances", commentent ce matin les analystes de Danske Bank.

Les professionnels reconnaissent qu'il sera toujours aussi compliqué de trouver un accord dans les mois à venir, mais tout le monde semble satisfait de pouvoir gagner un peu de temps.


Aux Etas Unis, l'inflation (CPI) est ressortie en hausse de +0,2% en "séquentiel" par rapport à janvier mais elle recule de -0,1% sur 12 mois, à 1,5%: on mesure bien l'écart et la tendance sur les 4-8 derniers mois, puisque le CPI affichait +2,5% en octobre et +2,9% en juillet 2018.

Une inflation de plus en plus faible qui justifie la détente de -3,5Pts de base du "10 ans" US, à 2,60%, au plus bas depuis janvier 2018.
Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.