Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Wall Street: 4ème hausse d'affilée et envolée du baril

(CercleFinance.com) - Encore une bonne journée pour les marchés américains (+0,4% pour le Dow Jones et le S&P500) : le principal aiguillon haussier ce mercredi demeure les espoirs d'apaisement des tensions commerciales sino-américaines, puis des interventions "colombe" de plusieurs membres de la Fed en quelques heures (Eric Rosengren, Charles Evans, en faveur d'une attitude "patiente").


Rassuré par avance, Wall Street n'a pas frémi lors de la publication des "minutes" des dernières délibérations des membres de la Fed, où il apparaît d'ailleurs que la hausse de taux de fin décembre n'avait pas recueilli l'unanimité : même si l'optimisme sur la croissance demeure, certaines données économiques semblent plus faibles.

Ce fut toutefois une séance volatile avec une entame de séance prometteuse, mais les gains des indices se sont rapidement amenuisés, jusqu'à disparaître vers 17H00 (Trump se veut déterminé à ne rien lâcher face aux démocrates, quitte à prolonger le "shutdown" indéfiniment).

Wall Street est ensuite reparti de l'avant, et les acheteurs n'ont plus rien lâché jusque vers 21H30, la dernière demi-heure étant marquée par quelques prises de bénéfices après quatre séances consécutives de hausse.

Le Nasdaq a bien résisté, progressant de +0,87%, le Russel-2000 d'autant.

Le Nasdaq affiche désormais +12% depuis le "point bas annuel" du 24 décembre à 6.190 (et +4,5% depuis le 1er janvier) mais les investisseurs éprouvent encore des envies d'achat sur des "gros dossiers" comme Facebook et Qualcomm +1,2%, Microsoft +1,4%, Apple +1,7%, Nvidia +2%, JD.Com +3,5%, Microchip +4%, Applied Materials +4,2%, Micron +5%, Netease +6,6%, Intuitive +7,1%.

Cette séance a également été marquée par une forte hausse du pétrole (+5% à 52,3 dollars sur le NYMEX) alors que les réserves de "brut" se contractent de -1,4 million de barils selon les données hebdomadaires de l'EIA, tandis que les raffineries ont tourné à plein régime avec une hausse de 8,1 millions de barils d'essence tandis que les stocks de fioul se sont accrus de 10,6 millions de barils.

L'Arabie Saoudite contribue également à la hausse du WTI en annonçant une réduction de production de -800.000 barils en janvier.
Le secteur "énergie" a bondi : Apache de +5,1%, Noble de +4,3%, EOG et Marathon de +3,8%, Hess et Mohawk de +3,5%, Halliburton de +1,4%...

Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.