Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

CAC40: rechute sur le support 4.545, croissance en question

(CercleFinance.com) - Le CAC40 (-1,36%) finit quasiment au plus bas du jour à 4.
9444 après avoir oscillé durant 8H de part et d'autre d'un pivot situé vers 4.955Pts ce mercredi.
Avec -1,2% en moyenne (3.150 sur l'Euro-Stoxx50), l'ensemble des places européennes ne s'en tirent pas trop mal vu les -3,1 à -3,8% perdus par les indices US mardi soir.
Pas de cotations à Wall Street ce mercredi, les marchés étant exceptionnellement clos ce 05/12 pour la célébration des obsèques de George Bush senior (qui ont lieu ce soir, depuis 17H).

Pour justifier le coup de tabac de mardi à New York, les investisseurs invoquent les incertitudes sur le dossier du Brexit (Theresa May apparaît très vulnérable politiquement, à la merci d'une motion de défiance de son propre parti) et les doutes entourant la matérialité de la trêve commerciale sino-américaine (avec un accord, "qui aura lieu...ou pas" selon un tweet de Donald Trump).
Cette séance a été marquée par la lourdeur très perceptible du secteur auto (Peugeot -3,5%) des matériaux de base (Saint Gobain -3%, c'est lié à la croissance) et bancaire (et des assureurs avec AXA -2,5%) en cette période d'inversion de courbe des taux US.

"Alors que l'on pensait les marchés sur la voie d'un rallye de fin d'année après les conclusions du sommet du G20, tout a basculé en quelques minutes hier après-midi. (...) Tout d'abord, l'incertitude qui entoure la trêve commerciale entre les États-Unis et la Chine a pesé sur les valeurs technologiques et industrielles. (...).

Autre signe d'inquiétude : l'inversion partielle de la courbe des taux américains. Les taux à 2 ans sont passés au-dessus des taux à 5 ans. Par ailleurs, le spread entre le 10 ans et le 2 ans est passé à moins de 10 points de base pour la première fois en 10 ans", explique Saxo Banque.

Enfin, John Williams, Président de la FED de New York, a tenu des propos jugés 'hawkish' en affirmant que le relèvement des taux allait se poursuivre dans un contexte de très bonne santé économique, des propos qui viennent contredire ceux de Jérôme Powell une semaine avant et qui avaient rassurés les marchés."

Du côté des statistiques du jour, plusieurs indices PMI ont été publiés.

L'indice final IHS Markit de l'activité de services en France s'établit ainsi à 55,1 en novembre, en légère baisse par rapport à octobre (55,3).

Dépassant légèrement son estimation flash (52,4), l'indice PMI composite final IHS Markit de l'activité globale dans la zone euro se replie pour sa part de 53,1 en octobre à 52,7, son plus bas niveau depuis septembre 2016.

Les données de novembre compilées par IHS Markit mettent ainsi en avant une nouvelle expansion solide des commandes dans ce secteur, malgré un plus bas de 15 mois pour la création de nouveaux emplois.

Autre donnée largement scrutée par les marchés, seront dévoilés demain en début d'après-midi les résultats de l'enquête ADP sur l'emploi privé américain pour novembre, un jour avant le rapport officiel du Département du Travail.

En attendant, l'euro est stable à 1,1340 dollar (absence des traders américains). Le Brent se ressaisit de +1,6% vers 62,25$ alors que certains membres de l'OPEP pourrait appuyer demain une proposition de réduction de la production, à laquelle Moscou ne souhaite pas s'associer..

Du côté des valeurs, Derichebourg recule de près de -2,5% (contre -14% ce matin) après la publication de ses résultats annuels. Le chiffre d'affaires du groupe s'élève à 2,9 milliards d'euros sur l'exercice 2017-2018, en croissance de 6,9 % par rapport à l'exercice précédent. L'EBITDA courant s'élève à 202,1 ME, en ligne avec celui de l'exercice précédent (202,7 ME). Le résultat net du groupe consolidé ressort à 72,6 ME, en réduction de 5% par rapport à l'an passé.
Autre dossier très attaqué ce mercredi, Altran chute de -7,5% et le groupe de distribution "on line" LCLC, déjà en chute libre de -24% la veille, s'effondre de -11% supplémentaires aujourd'hui.

Après un premier semestre "conforme au plan de marche malgré un 2ème trimestre en demi-teinte", Wavestone a annoncé confirmer ses objectifs annuels 2018/19, à savoir une croissance du chiffre d'affaires supérieure à 8%, pour une marge opérationnelle courante supérieure à 13%, incluant Xceed et hors Metis Consulting, le tout à taux de change constants et hors nouvelle acquisition. Le titre recule ce matin de -2,4%.

Le bureau d'études Oddo BHF a d'ailleurs confirmé ce matin son conseil d'achat sur l'action Wavestone (-4% malgré tout), en saluant "des résultats du 1er semestre meilleurs qu'attendu". Fixé à 38 euros, l'objectif de cours augure d'un potentiel de hausse de plus de 25%.

Elis (-1,1%) annonce avoir finalisé l'acquisition de 100% de Lavanderias Triton, dont l'usine est localisée dans la région de Madrid. Spécialisée en linge plat, elle sert principalement des clients sur le marché de l'hôtellerie.

Cerenis s'effondre de -64,5% après l'échec d'un essai clinique, les investisseurs lâchent l'affaire.



Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.