Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Marché: euphorisé par l'accord au sommet du G20

(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes démarrent ce dernier mois de l'année sur les chapeaux de roues (+2,2% à Francfort, +1,8% à Londres, +1,1% à Paris), euphorisées par l'accord de Buenos Aires qui éloigne temporairement le spectre d'une escalade des tensions commerciales.


"Le cessez-le-feu trouvé entre la Chine et les Etats-Unis à l'occasion du G20 en Argentine lève l'un des principaux obstacles à la tenue d'un rallye de Noël", salue Saxo Banque, tout en reconnaissant qu'il ne résout pas tous les problèmes.

"Les Etats-Unis ont simplement convenu d'un moratoire de 90 jours avant l'éventuelle mise en place de nouvelles mesures protectionnistes", précise-t-il, ajoutant que les vrais sujets de frictions n'ont pas du tout été abordés dans le détail.

"Cette situation pourrait ouvrir la voie à un rattrapage des marchés sans pour autant qu'il soit qualifié de rallye de fin d'année", estime pour sa part Kiplink. "L'accord entre les deux grandes puissances ne doit pas faire oublier la faiblesse et l'isolement de l'Europe".

"L'Union européenne est toujours sous la menace de sanctions sur l'automobile, du conflit entre l'Ukraine et la Russie, du Brexit, de l'Italie et de l'incapacité à trouver un accord sur le budget", rappelle-t-il en effet.

Quoi qu'il en soit, les Bourses résistent bien à un indice PMI final pour l'industrie manufacturière de l'Eurozone paru en repli de 52 en octobre à 51,8 en novembre, là où l'estimation flash avait d'ailleurs évoqué 51,5.

Cette semaine, les opérateurs prendront aussi connaissance des indices PMI des services, puis des chiffres de la production industrielle en Allemagne et en France, mais surtout du rapport sur l'emploi américain pour novembre.

Côté valeurs, Banco BPM s'adjuge 5,2% à Milan après l'annonce d'un protocole d'entente irrévocable avec Crédit Agricole (+1,1% à Paris) visant à renforcer leur partenariat global sur le marché italien du crédit à la consommation pour les quinze prochaines années.

Salzgitter prend 3,3% à Francfort, soutenu par UBS qui relève sa recommandation sur le titre du fabricant de produits en acier de "vente" à "neutre" malgré un objectif de cours ramené de 37 à 30,5 euros.

GSK lâche par contre 3,7% à Londres, alors que le groupe de santé a fait part à la fois de la cession de sa boisson maltée indienne Horlicks et d'autres marques à Unilever, et de l'acquisition de la société oncologique Tesaro.

Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.