Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Devises: la livre malmenée, des désaccords à Londres

(CercleFinance.com) - Jeudi midi sur le marché des devises, la monnaie unique européenne continuait à gagner rapidement du terrain contre le sterling : + 1,46% à 0,8830 livre l'euro, après une progression de 0,42% la veille.
La principale devise du Vieux Continent reste en revanche quasi-stable contre le billet (- 0,11% à 1,1301 dollar l'euro) et le franc suisse, tout en cédant 0,25% face au yen à 128,14.

Quid du Brexit ? "La démarche itérative de la Première ministre May remporte sa première victoire : son cabinet a donné son accord pour signer l'accord entre Londres et Bruxelles sur les conditions de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne", saluent ce matin les spécialistes de La Banque Postale AM.

Mais ces derniers ajoutent aussitôt : "gagner une bataille ne fait cependant pas toujours gagner la guerre. Reste à gagner la bataille de l'opinion publique britannique pour espérer gagner celle de Westminster et ainsi remporter le 'match'. Il va y avoir du suspens."

Signalons aussi que les désaccords restent nombreux au sein de l'exécutif britannique et que d'ailleurs, le ministre chargé du Brexit, Dominic Raab, a (entre autres) démissionné car il ne partage pas la vision de Th. May.

"Les cambistes restent (...) prudents, conscients que la validation de l'accord par le Parlement britannique ne va pas de soi", souligne d'ailleurs un spécialiste parisien ce matin. "Même si le marché semble s'être habitué aux remous politiques britanniques liés au Brexit, il n'est pas exclu qu'on puisse assister à un affaiblissement du Premier ministre l'obligeant à convoquer des élections législatives anticipées puisqu'il est déjà question de la possibilité qu'un vote de confiance ait lieu", conjecturent les analystes de Saxo Banque.

Notons, du côté des rares statistiques de la matinée, qu'entre septembre et octobre, les ventes au détail ont reculé de 0,5% au Royaume-Uni alors qu'elles étaient attendues en hausse de 0,2%. Soit, sur un an, + 2,2% contre + 3% anticipés.

Tout à l'heure aux Etats-Unis, les statistiques ne manqueront pas, notamment l'indice d'activité de la Fed de Philadelphie pour novembre et les ventes au détail d'octobre. Pas plus que les discours des membres de la Fed, dont un sera prononcé par le président, Jerome Powell.

EG




Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.