Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Devises: l'euro se cherche une tendance

(CercleFinance.com) - Mercredi midi sur le marché des devises, la monnaie unique européenne se tassait de 0,23% à 1,1268 dollar, sans revenir sur l'intégralité de son rebond de la veille (+ 0,62%).
L'euro se reprend de 0,60% contre le sterling britannique, et demeure neutre face au franc suisse et au yen.

Pas d'accalmie en Italie, où le gouvernement populiste persiste et signe sur son projet de budget, ce qui contribue aux doutes sur la cohérence de la zone euro.

Outre Manche, la dynamique des salaires est en accélération, selon les statistiques publiées parallèlement à celles de l'inflation. L'adoption d'un projet d'accord préliminaire de Brexit entre Londres et l'Union européenne est également à signaler. Reste à savoir si le gouvernement de Theresa May n'y perdra pas encore certains de ses membres, et quelle sera la réaction du parlement - ainsi que la sanction définitive de l'Union européenne.

"Les tenants (britanniques) d'un Brexit dur s'opposent à un plan qui maintiendrait visiblement le Royaume-Uni plus proche de l'UE qu'ils ne l'avaient initialement envisagé", souligne-t-on chez Commerzbank qui estime cependant "possible" que le 10, Downing Street et les 27 organisent, le 25 novembre, un sommet destiné à "ratifier l'accord".

Cela étant, la conjoncture européenne demeure peu engageante : le PIB allemand s'est contracté de 0,2% entre le 2e et le 3e trimestre, a indiqué ce matin Destatis, même si le marché anticipait une baisse plus marquée de 0,3% - après + 0,5% lors de la séquence précédente.

Certes, indique Commerzbank, l'entrée en vigueur du nouveau protocole de test d'émission des véhicules WLTP, en septembre, a pénalisé l'important secteur automobile allemand. "Mais même sans en tenir compte", indiquent les analystes, "l'économie allemande aurait à peine progressé en raison de la baisse de la demande provenant de Chine", souligne Commerzbank, qui en conséquence a réduit sa prévision de hausse du PIB allemand de 2018 de 1,8 à 1,5%.

"Les conséquences de la guerre commerciale et du ralentissement du marché automobile en Chine et aux Etats-Unis ont lourdement pesé sur l'activité outre-Rhin. Cette pause de la croissance est toutefois préoccupante et va dans le sens d'un ralentissement économique généralisé, en Europe mais aussi en Chine et aux Etats-Unis", s'inquiètent les analystes de Saxo Banque.

EG


Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.