Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Elior: une scission éventuelle saluée par la Bourse

(CercleFinance.com) - L'éventuel projet de scission annoncé ce matin par le groupe de restauration collective Elior propulsait son titre en hausse de l'ordre de 9% à la Bourse de Paris, vers 13 euros, ce qui lui permet de tenir la tête des plus fortes hausses du SBF 120.
Tout en restant en baisse de plus de 40% sur un an.

En effet, le groupe se penche actuellement sur l'avenir de la plus petite de ses deux activités, la restauration de concessions (dans les aéroports, les aires d'autoroutes, les gares, les parcs de loisirs, etc.) de sa filiale Areas. Cette activité revendique le rang de numéro 3 mondial de son secteur quand la branche majoritaire de restauration collective se classe en 4e position. La "revue stratégique" engagée pourrait, in fine, aboutir à la séparation d'Areas du reste du groupe, ajoute Elior.

Quelle est son importance au sein d'Elior ? Durant les trois premiers trimestres de l'exercice décalé 2017/2018, soit à fin juin, la restauration de concessions, dont la croissance organique de 3,5% était un peu supérieure à celle de la restauration collective (+ 2,8%), représentait 1,3 milliard d'euros de CA, soit 25% de l'activité totale. Au 1er semestre, sa rentabilité, mesurée en marge d'EBITDA, était de 5% (contre 5,5% un an plus tôt), à comparer avec 7,5% (contre 8,8% un an plus tôt) pour l'activité principale.

Et maintenant ? Elior indique qu'il ne communiquera de nouveau sur le sujet que lorsqu'il aura arrêté une décision. Autant dire qu'à ce stade, la scission est probable, mais pas certaine.

Cela étant, "nous considérons que ce scénario de cession est crédible", estime Oddo BHF dans une note publiée ce matin. En effet, les synergies entre les deux activités sont "très limitées, même sur les achats". Ces deux branches sont de natures différentes, la restauration de concession était à la fois plus cyclique et plus capitalistique que celle de collectivités. Enfin, rappellent les spécialistes, la précédente équipe de direction avait déjà évoqué un tel projet de scission.

Qui pourrait s'en porter acquéreur ? "Nous considérons que cette division pourrait attirer l'intérêt de fonds de private equity et d'industriels", ajoute Oddo BHF, comme peut-être l'acteur britannique SSP. L'italien Autogrill est également l'un des grands noms du secteur.

Combien vaut la restauration de concessions d'Elior ? Environ 1,4 milliard d'euros, estiment les analystes, en retenant un ratio de valeur d'entreprise / résultat d'exploitation 2019 de 14,4 fois. Elior pourrait en profiter pour réduire son endettement, qui au premier semestre représentait 3,5 fois l'EBITDA annuel, un ratio relativement élevé. Oddo BHF estime enfin qu'Elior en aurait assez pour se lancer de nouveau dans des acquisitions, par exemple aux Etats-Unis. A suivre.

EG



Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.