Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Paris: retombe au contact des supports, W-Street vulnérable

(CercleFinance.com) - La lourdeur s'est imposée (malgré une tentative de retour à l'équilibre vers 16H dans le sillage de Wall Street) le CAC40 cède -0,63% à 5.
084Pts à l'issue de cette triste journée des "3 sorcières" et finit la semaine sur un nouveau recul global de -0,2%.

Au lieu du rebond espéré, c'est au contraire un nouveau "sell-off" qui s'est enclenché avec les objections (rejet ?) de Bruxelles par rapport au creusement des déficits induits par le budget italien. .
L'Euro-Stoxx50 résistant un peu mieux aux turbulences italiennes avec -0,02%... mais le support des 3.200 est également menacé.

Wall Street affichait initialement un rebond bienvenu de +0,8% à +1,2% mais les séances précédentes ont démontré à quel point ces gains étaient fragiles, s'agissant de simples rachats de short dans un contexte de "deleveraging" (réduction de l'exposition au risque).
Vulnérabilité confirmée à mi-séance alors que le Nasdaq retombe dans le rouge (-0,4% à 7.452, le score du jour sera le score de la semaine), le S&P500 à l'équilibre (il ricoche sous les 2.800) et le Dow Jones n'affiche plus que 0,15% à 25.400.

L'inquiétude ne vient pas que de l'Italie (Bruxelles va donc appeler Rome à revoir sa copie en matière de déficits, mais le gouvernement de Mr Conte a fait savoir par avance qu'il ne bougerait pas) car le PIB chinois ralentit à +6,5% au T3 contre +6,7% au 2ème trimestre, et la croissance mondiale en sera affectée.

La PBOC appelle les investisseurs au calme et indique qu'elle est attachée à la bonne santé des marchés financiers: Shanghai a rebondi de +2,5% suite à ces déclarations ce matin.
Mais la production industrielle chinoise se contracte à +5,8%, loin des +7% espérés.
Du côté des statistiques du jour, les ventes de logements anciens aux Etats Unis pour septembre ont chuté de 3,4% en septembre (une maison de seconde main coûte 258.000$). C'est le sixième mois de repli dans un contexte d'insuffisance de l'offre, beaucoup de gros patrimoine ayant raflé tout ce qui se présentait pour engranger des revenus locatifs.
L'Italie est en panne en terme de production industrielle au 3ème trimestre avec une quasi stagnation (+0,1% au lieu de +0,4% attendu).

Du côté des valeurs, Paris est victime du décrochage de Bouygues (-11,9% à 32,1E), de Michelin (-11,3% à 87,7E).
Le profit warning de Daimler (lié aux coûteuses adaptations techniques aux nouvelles normes anti-pollution) entraine dans son sillage Valeo et Peugeot (-4% environ).

Ce sont des avertissements sur la croissance du chiffre d'affaire (Bouygues) et des ventes (Michelin, Daimler) qui plombent l'ambiance mais il y a encore bien pire avec Sopra-Steria avec -25%, sur "un warning" concernant plusieurs de ses activités, et notamment celle dédié aux banques (Sopra entraîne Atos dans sa chute avec -5%)
Seul FNAC-Darty s'en tire bien avec +12,7%, grâce à des ventes supérieures aux attentes et EDF qui gagne +2,6% voit son cours doubler cette année.

Rémy Crointreau (stable) fait mieux qu'attendu au second trimestre grâce aux bonnes performances du cognac Rémy Martin en Chine et dévoile un chiffre d'affaires de 329,8MnsE, en hausse de 8,5%.
Enfin, Air France/KLM aurait conclu un accord sur les hausses de salaires (2% en 2018 rétroactif au 1er janvier) et +2% en 2019: ceci devrait mettre enfin un terme au conflit qui dure depuis plus d'un an.

Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.