Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Wall Street: second 'sell off' de l'année, sans catalyseur

(CercleFinance.com) - Wall Street est pour la 2ème fois de l'année (la 1ère, c'était le 8 février) victime d'un "sell-off" spectaculaire qui s'est franchement aggravé au cours du dernier quart d'heure (dans un climat de "vente panique").

Le S&P500 plonge de -3,3% vers 2.785, le Dow Jones de plus de 830Pts (-3,1%) sous les 25.600 (à 25.599).
La jauge du risque associée au "S&P", le "VIX", explose de +44% à 23 contre 16 la veille et 13 vendredi dernier.

Personne n'a rien vu venir, personne ne peut pointer un "catalyseur" original, différent des séances précédentes (un mauvais chiffre, une "petite phrase" maladroite de Trump, un événement géopolitique, une escalade du conflit commercial sino-américain, la contagion du plongeon de grands indices en Europe ou en Asie...) mais l'emballement des dernières minutes porte la signature des "algos".

Les marchés ont longtemps ignoré que les T-Bonds offraient des rendements plus attractifs que les actions, que la FED réduisait son bilan à raison de -600Mds$ par an, que la guerre commerciale avec la Chine pourrait durer au delà des élections de "Midterm"... tout cela était connu.

Mais pourquoi ce mercredi 10 octobre plutôt que le 5 ou le 15 ?

Les opérateurs ont-ils soudain paniqué en voyant les taux à "2 ans" atteindre 2,9%, le "10 ans" les 3,24% ?
Mais pourquoi pas quand ils ont pulvérisé des résistances comme 2,75% et 3,1% respectivement ?
C'est en tout cas la pire séance de correction à Wall Street depuis fin juin 2016, c'est à dire depuis le Brexit pour le Nasdaq.
Le Nasdaq-100 chute de près de -4,5% et le "future" du Nasdaq Composite dévisse de -5%.
Moins de 4% des valeurs du S&P500 ont clôturé dans le vert, 3% des valeurs du Nasdaq, et 0% des composantes du Dow Jones.
A l'image des champions du luxe français Kering et LVMH, les stars du secteur américaines ont perdu pied, comme Tiffany a abandonné -10,2%, Ralph Lauren 8,45%, Estée Lauder -7,5%, Michael Kors -7,1%.

Le secteur de la "tech" a chuté de -4,8% (les GAFA plongent de -4,1% à -6,2%), celui de la "communication" de -3,8%, et l'énergie a fini également à près de -4%.

Le Nasdaq a été plombé par Netflix -8,4%, Twitter -8,5%, AMD -8,2%, Nvidia -7,5%, Intuit -7,4%, Salesforce et Fastenal -7,2%, CSX -6,8%, Autodesk -6,6%, Adobe -6,4%, Amazon -6,2%, Paypal -5,7%, Workday -5,6%, Microsoft -5,4%, Qualcomm -4,9%, Apple -4,6%, Facebook -4,1%, Intel et Cisco -3,8%...

Bain de sang également dans le secteur de l'énergie (-5%) avec Marathon -7,7%, Hess -7,4%, Range Resource -6,4%, Nal Oilwell -5,7%, Devon -5,6%, Conoco Philips -5.45%, Occidental -5,3%, Valero -4,2%, Anadarko -3,8%

Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.