Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Paris: la salut est venu d'Italie, Wall-Street plus hésitant

(CercleFinance.com) - Paris -et surtout Francfort- s'en sortent très bien, les supports ont été préservés, après une matinée "compliquée" où les indices ont reculé de -0,8 à -0,9% avant d'inverser la vapeur.

Le CAC40 s'adjuge +0,35% (à 5.318) et l'euro-Stoxx50 affiche le même score à 3.322Pts, dans le sillage de la bourse de Milan qui se ressaisit de +1,3% à 20.100Pts.

Parmi les catalyseurs du rebond, il y avait la résilience de Wall Street (indices US stables à légèrement positifs, Nasdaq à +0,64%) mais à la mi-séance, la vapeur s'est inversée avec un Dow Jones à -0,2% et un Nasdaq inchangé.
Les opérateurs ont été bien rassurés dans l'après-midi par une amorce de décrue sur les BTP italiens (de 3,71 vers 3,50%).
Une intervention de la BCE (seule acheteuse de BTP depuis des semaines) semble plausible alors qu'un "spread" de 315Pts par rapport au Bund allemand -il affiche 0,545%- commençait à susciter une nervosité légitime.

"Le retour du risque italien a bouleversé les arbitrages récents sur les marchés financiers. Le déficit budgétaire a été fixé à 2,4% du PIB pour 2019 mais aussi pour les deux années qui suivront", note Arnaud Cayla, chez Cholet Dupont AM.
M.Salvini a martelé que le gouvernement ne reviendrait pas sur sa copie et maintiendrait les -2,4%, sensés soutenir le pouvoir d'achat des plus défavorisés.

"Ceci met en péril la trajectoire de dette, ce qui risque de conduire les agences de notation à dégrader la notation souveraine", poursuit Arnaud Cayla.
Autre élément négatif, le FMI revoit ses prévisions de croissance mondiale à la baisse pour 2018 et 2019 (à 3,7% contre +3,9%... dont un ralentissement de 6,6 à 6,2% en Chine en 2019, et il invoque le risque de guerre économique). En Europe, la prévision est abaissée de +2,2% à +2,0% et ce qui concerne la France, la croissance est abaissée de -0,2% à +1,6% en 2019 et de -0,1% à +1,6% en 2019 (contre +2,1% et +2% en avril dernier, soit environ -0,5% en quelques mois).

Seul chiffre du jour, la balance commerciale allemande pour le mois d'août a été publiée ce matin: selon les données ajustées de variations saisonnières et calendaires de Destatis, l'Allemagne a généré un excédent commercial de 18,3 milliards d'euros au mois d'août, à comparer à 15,9 milliards en juillet (15,8 milliards en estimation initiale).

La semaine verra la publication des données d'inflation aux Etats-Unis, avant le début de la saison des résultats US vendredi.
LVMH vient de publier ses trimestriels après clôture et ses ventes atteignent le haut de la fourchette à 11,38MdsE, pour un total cumulé de 33MdsE depuis le 1er janvier: les 45MdsE de chiffre d'affaire sur 12 mois semblent réalisables avec les fêtes de fin d'année.
La Chine surprend agréablement avec aucun fléchissement constaté au T3.

Dans l'actualité des valeurs, Technip-FMC mène le rebond avec +3,2%, devant Véolia avec +2%.
Comme c'était attendu, Airbus a annoncé hier soir que son conseil d'administration avait désigné le Français Guillaume Faury, actuel responsable de la branche Airbus Commercial Aircraft, en tant que successeur de l'Allemand Tom Enders en tant que directeur général (CEO) du groupe. La décision prendra effet à compter de l'AG du 10 avril 2019.

Solvay (+1%) fait part de la nomination d'Ilham Kadri en tant que nouvelle CEO à compter du 1er mars 2019, succédant alors à Jean-Pierre Clamadieu qui quittera ses fonctions exécutives et son mandat d'administrateur.

SoLocal a annoncé enrichir son offre "Sites Internet" à destination des TPE/PME et lancer une nouvelle gamme "Sites E-Commerce", permettant aux PME "d'accroître leur présence sur Internet et de développer leurs ventes en ligne".

Capgemini (+1,5%) annonce l'acquisition de Doing, agence 100% digitale basée en Italie, acquisition ciblée qui permet au géant français des services informatiques d'élargir son portefeuille de services digitaux proposés dans ce pays.

AccorHotels (+0,2%) et sbe Entertainment Group annoncent la finalisation de l'acquisition par AccorHotels d'une participation de 50% dans sbe, dont les marques emblématiques comprennent SLS, Delano, Mondrian, Hyde et The Originals.
Air-France/KLM (+5,2%) a survolé le SBF-120 grâce à un accord signé sur la formation de 72 pilotes... mais pas encore d'accord salarial global.
Inversement, Ipsen (-5,5%), lanterne rouge du SBF, était plombé par une recommandation à "sous-performance" de JP-Morgan.


Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.