Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Taux: fin de semaine de mauvaise augure après l'emploi US

(CercleFinance.com) - La semaine ne pouvait plus mal se terminer sur les marchés obligataires puisque toutes les bons du Trésor finissent au plus bas.

En Europe, c'est l'hypothèque italienne qui rend les investisseurs nerveux et aux Etats Unis, c'est la crainte que la FED vise un "taux neutre" de 3,25, voir 3,5% si l'inflation devient plus menaçante (salaires, coût de l'énergie, guerre des tarifs douaniers).

Le T-Bond de référence 2028 se retend ce soir de +5Pts à 3,238%, poursuivant son envolée des dernières 24 heures qui avait déstabilisé Wall Street et les places européennes.
En Europe, les BTP italiens sont de nouveau sous pression avec +10Pts de base à 3.434% (soit presque +30Pts sur la semaine écoulée et +60Pts en 7 séances).
L'aversion au risque italien ne profite pas aux Bunds (+3Pts à 0,566%) ni aux OAT (+1,5Pts à 0,898%)... et les Bonos espagnols se dégradent de 2Pts à 1,594%.
Mauvaise semaine pour les "Gilts" britanniques également avec +6Pts ce vendredi et +15Pts hebdo.

Les Gilts et les T-Bonds ont dévissé après des chiffres de l'emploi US mal accueillis et qui donnent lieu à une nouvelle vague de liquidation.

La publication du NFP (rapport sur l'emploi américain non agrticole) du mois de septembre constitue une grosse surprise avec seulement 134.000 emplois créés alors qu'ADP en avait comptabilisé plus de 230.000 48H auparavant et sur la même période.

Un écart de plus de 70% (entre l'enquête ADP et le NFP), c'est assez inexplicable et même une différence de -51.000 par rapport à une anticipation de 185.000, c'est assez inédit.

Autre paradoxe, l'économie US aurait créé peu d'emplois mais le taux de chômage rechute de 3,9% vers 3,7%, au plus bas depuis 1969 (l'année où le premier américain a posé le pied sur la lune).

Le taux de salaire horaire est ressorti à +0,3%: ce n'est pas effrayant mais cela confirme une tendance de fond "robuste".

Les marchés doivent en plus digérer les déclarations de Mike Pence, le vice-président américain, selon lequel la Chine fait ingérence dans les élections américaines de mi-mandat prévues pour novembre via des opérations de propagande et d'endoctrinement: la voie de l'apaisement, ce sera pour l'après élections de mi-mandat.



Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.