Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Marché: en Europe, réactions négatives à l'emploi US

(CercleFinance.com) - Le mouvement baissier se poursuit ce vendredi après-midi en Europe : le DAX (Francfort) s'affiche à -0,9%, le CAC 40 (Paris) à -0,8% et le FTSE 100 (Londres) à -1,2%.


Ainsi, sur 5 jours, les trois principaux indices boursiers européens ont respectivement reculé de -1%, -2,3% et -2,4%.

"Les remous italiens ressurgissent ponctuellement entrainant les indices à la baisse, mais c'est du côté des bancaires que l'aversion au risque est le plus élevé. L'indice des banques européennes est en baisse de 16% le début de l'année et de 24% par rapport à son point haut de janvier. Un effet de contagion de l'Italie vers la Grèce est notamment très perceptible", commente ce matin Saxo Banque.

La publication du NFP (rapport sur l'emploi américain) du mois de septembre constitue une grosse surprise avec seulement 134.000 emplois créés alors qu'ADP en avait comptabilisé plus de 220.000 48 heures auparavant et sur la même période.

Un écart de plus de 60% (entre l'enquête ADP et le NFP), c'est assez inexplicable et même une différence de -51.000 par rapport à une anticipation de 185.000, c'est assez inédit.

Autre paradoxe, l'économie US aurait créé peu d'emplois mais le taux de chômage rechute de 3,9% vers 3,7%, au plus bas depuis 1969.

En Europe, ce matin, deux publications statistiques concernaient la France.

Le déficit commercial de la France se creuse ainsi de 2,2 milliards d'euros au mois d'août, pour s'établir à 5,6 milliards, selon les données corrigées de variations saisonnières et de jours ouvrables (CVS-CJO) de l'administration des douanes.

Les importations enregistrent un important rebond de 4,9%, alors que les exportations se stabilisent (-0,1%).

La balance des paiements s'établit pour sa part à -1,6 milliard d'euros en août, contre +0,3 milliard en juillet.

Du côté de l'actualité des valeurs, face à la fronde d'un nombre "significatif" d'actionnaires, notamment du Royaume-Uni, le conseil d'administration d'Unilever (-1,1%) a renoncé à son projet de simplification du groupe anglo-néerlandais. L'idée était de renoncer à la structure "duale" du groupe binational et de le doter d'un siège social unique qui aurait été basé aux Pays-Bas.

L'action de la foncière Intu Properties décolle de près de 26% ce jour à la Bourse de Londres, vers 186 pence, alors qu'un consortium envisage une OPA en espèces. Le projet n'en est qu'à un stade "préliminaire".

Hier, un ensemble formé de la société d'investissement britannique Peel Group, de son homologue saoudienne Olayan Group et du canadien Brookfield Property Group a déclaré qu'il envisage de déposer une OPA sur Intu Properties, ce dont le groupe a pris note. Aucun détail n'est disponible à ce stade.

Siemens Gamesa annonce ce jour avoir reçu sa première commande venue de Russie, passée par Enel Russia, un producteur indépendant.

Cette commande porte ainsi sur la fourniture de 26 turbines, pour une puissance de 90 MW, pour le parc éolien d'Azovskaya, situé dans le sud de la Russie. Elle fait partie d'un accord passé en 2017 avec Enel Russia concernant la fourniture d'éoliennes pour 291 MW sur deux parcs dans le pays.


Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.