Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Marché: Paris et Londres reculent, pas Francfort

(CercleFinance.com) - Fidèles à leurs parcours en montagnes russes de ces derniers jours, les bourses du Vieux Continent s'affichent pour la plupart dans le rouge ce jeudi, au lendemain de gains - raisonnables - à Paris et à Londres.


Ainsi, le CAC 40 (Paris) et le FTSE 100 (Londres) reculent, respectivement de -1,1% et de -1%. La place de marché parisienne s'éloigne inexorablement de nouveau de la barre symbolique des 5.500 points, dont elle s'était de nouveau approchée hier soir après l'avoir quittée mardi. Le DAX, pour sa part, se reprend après une matinée en territoire négatif : +0,3%.

Certes, les opérateurs ont accueilli avec un certain soulagement l'annonce faite par le gouvernement italien que les budgets 2020 et 2021 se feront sur une trajectoire de 2% de déficits après 2,4% en 2019. Mais même si les taux longs se détendent en Italie, ils culminent au-delà de 3,30% (contre 3,475% mardi soir et 2,80% il y a une semaine, soit un bond de 50 points de base).

L'aversion au risque italien demeure donc élevée et les opérateurs restent focalisés sur des actifs jugés plus sûrs comme les Bunds allemands, ou les actions américaines.

Par ailleurs, la flambée du rendement du "10 ans" US vers 3,22% contamine manifestement les places européennes.

Aucune statistique n'est à l'ordre du jour en Europe ce jeudi.

Le Département américain du Travail a pour sa part rapporté ce jeudi en début d'après-midi avoir dénombré 207.000 nouveaux inscrits aux allocations chômage au titre de la semaine close le 29 septembre, un chiffre en baisse (de 8.000) par rapport à la semaine précédente (chiffre révisé à 215.000, alors que 214.000 inscriptions avaient été annoncées).

Les inscriptions hebdomadaires au chômage étaient attendues en baisse par les économistes, mais dans des proportions plus raisonnables, puisque le consensus tablait sur 211.000 inscriptions.

Les investisseurs suivront avec attention, toujours aux Etats-Unis, les chiffres des commandes à l'industrie, qui arriveront un peu plus tard.

Du côté des valeurs, au mois de septembre, le trafic de la compagnie aérienne britannique "low cost" easyJet a augmenté sensiblement de 14,2% sur un an, à 8,8 millions de passagers. Sur 12 mois glissants, ce taux de croissance atteint 10,2%, pour 88,4 millions de passagers. Par ailleurs, le coefficient d'occupation a diminué de 0,8 point de pourcentage en septembre, à 92,8%, même sur sur 12 mois glissants il s'est amélioré de 0,3 point, à 92,9%.

Ces "bonnes nouvelles" n'empêchent pas le titre de la compagnie aérienne de perdre ce jour -0,8%. Sur 5 jours, il a même perdu près de 9% !

Le constructeur de voitures de sport Aston Martin a connu hier une première journée de cotation assez compliquée ce mercredi à Londres. En fin de journée, le titre a en effet reculé de -5%. Son prix d'introduction avait été fixé à 19 livres, pour une valorisation de l'ordre de 4,3 milliards de livres. Ce n'est pas mieux engagé aujourd'hui : le titre s'affiche à près de -1,6%.


Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.