Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Paris: plus vulnérable que l'E-Stoxx50, W-Street résilient

(CercleFinance.com) - Le CAC40 a subi une rechute surprise au cours de la dernière heure: alors que l'indice semblait fermement ancré depuis 13H15 autour de 5.
360 (+0,6% en moyenne), il termine en repli de -0,08% à 5.328 alors que l'Euro-Stoxx50 s'est maintenu à flot (+0,2) dans le sillage du DAX affichant également +0,2% (Paris serait-il plus sensible à l'affaiblissement du Dollar ?).
A Wall Street, les indices semblent figés depuis 17H, avec un Nasdaq à +0,7%, un S&P500 et un Dow Jones à +0,5%... la faiblesse de Paris est assez singulière.

La BCE a réussi l'exercice consistant à ne provoquer aucun remous sur les marchés: elle se montre rassurante ce jeudi puisque Mario Draghi confirme le diagnostic de "risques équilibrés" (croissance VS inflation).
La BCE écarte le risque d'un impact significatif des crises turques et Argentines.
La BCE revoit en légère baisse sa prévision de croissance 2018 de +2,1% à +2% et de 2019 de +1,9% à +1,8% (l'inflation resterait inchangée à +1,7% sur 2018/2019 et 2020).
Mario Draghi rappelle que le protectionnisme (sans préciser qui en joue mais tout le monde aura compris qui est visé) est la principale source d'incertitude et d'instabilité potentielle.

Wall Street s'est rassuré avec l'inflation: le CPI US ressort à +0,2% en août mais on assiste à une contraction du rythme annuel de +2,7% à +2,9% (effets de base), l'inflation "core" +0,1% et +2,2% contre +2,4% en juillet. Salaires ajustés de l'inflation à +0,1%.

Les inscriptions hebdo au chômage reculent de -1.000 à 203.000.

Sur le marché des changes, l'euro se reprend vigoureusement (+0,5% à 1,1690/dollar). Le Brent perd pour sa part environ -1%, à 79 dollars.

Du côté des valeurs, après revue des principaux éléments exogènes que sont les marchés, le cours des matières premières et les parités, le géant des pneumatiques Michelin (+3,3%) indique confirmer ses objectifs pour l'ensemble de l'année 2018. Concernant les marchés, le groupe explique notamment que celui des poids lourd reste tiré par la forte demande de fret (en Europe et aux Amériques) et que ceux de spécialités poursuivent leur croissance dynamique.

Lanterne rouge du SBF 120, l'action Rubis perd 10,5% à la Bourse de Paris après la publication, hier soir, de comptes semestriels décevants. Le désengagement de l'Iran a pesé et la branche Terminal reste en difficulté. Cependant, plusieurs analystes demeurent optimistes en pariant sur des acquisitions.
Symétriquement, Korian qui a relevé ses objectifs s'envole de +9,50% après avoir vu son bénéfice net bondir au premier semestre (l'accroissement du parc d'établissements spécialisés est un succès).

Natixis avance pour sa part de +3,1%. Le Groupe BPCE envisage de simplifier son organisation en intégrant au sein de BPCE SA, les métiers Affacturage, Cautions & garanties, Crédit-bail, Crédit à la consommation et Titres. BPCE SA envisage ainsi d'acquérir ces activités auprès de Natixis pour un prix global de 2,7 MdE.




Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.