Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Wall Street: résiste aux menace de Trump et risque taux FED

(CercleFinance.com) - Wall Street a réduit lentement se pertes après le petit "trou d'air" survenu vers 18H05 alors Donald Trump faisait part de son intention de taxer 267Mds$ de produit chinois supplémentaires, en plus de 200Mds$ évoqués fin août, autrement dit, la totalité des exportations chinoises vers les USA.
.. ce qui provoquerait un choc inflationniste majeur aux Etats Unis et désintégrerait la croissance mondiale en quelques semaines.

Wall Street s'est repris car c'est le genre de menace que Trump ne peut pas se permettre de tenir: le Dow Jones Industrial a effacé la moitié de ses pertes de la mi-séance et finit en repli de -0,31%, à 25.916 (soit -0,2% sur la semaine), le S&P500 s'effrite de -0,22% (soit -1% hebdo), le Nasdaq de 0,25%, à 7.902 (soit -2,55% hebdo, dans le sillage de Tesla et des réseaux sociaux).

La publication du "NFP" n'a dans ce contexte guère contribué à apporter de la sérénité sur les action et a provoqué une nette tension des taux longs: le T-Bonds US 2028 à pris +6,4Pts 2,937% et le rendement sur le "2 ans" (référence prêts à la consommation) s'est tendu de 2,702%.

Selon le Département du Travail, l'économie américaine a créé 201.000 emplois non agricoles au mois d'août, là où le consensus n'en espérait que 191.000, et le taux de chômage est resté stable à 3,9%, conformément aux attentes.

Le rapport précise que le taux de participation au marché du travail a diminué de 0,2 point à 62,7% et que le revenu horaire moyen des salariés du secteur privé non agricoles a augmenté de 0,4% sur 1 mois et de +2,9% en rythme annuel, à 27,16 dollars: le franchissement du seuil psychologique des 3% aurait accru singulièrement les spéculations sur une attitude plus offensive de la FED, à +2,9%, c'est "limite".

Pour tenter de se rassurer au sujet de la FED, les créations de postes non agricoles des deux mois précédents ont été révisées en baisse, passant de +248.000 à +208.000 pour juin et de +157.000 à +147.000 pour juillet, ce qui implique un solde net de -50.000.

Ce ne sont pas les taux qui ont plombé le Nasdaq, c'est Tesla avec -6,3% vendredi et -9% sur la semaine: le titre a fini à 263,24$ après avoir inscrit un plancher de 252,25$ en début de séance.
Twitter a enchainé une séance de baisse supplémentaire (-1%) et chute de -12,5% en 4 séances, Facebook perdait près de -2% en début de séance (à 160,16$) mais à rebondi in extremis de +0,3% (-4,75% hebdo), Apple a lâché -0,8% et perd 3% sur la semaine, Fastenal a chuté de -3%, C-Trip de -3,4%, Incyte de -4,2%.

Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.