Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Faurecia: à la peine malgré de bonnes nouvelles

(CercleFinance.com) - En dépit d'une forte croissance de ses ventes, d'une amélioration des marges et du relèvement de ses prévisions, Faurecia demeure à la peine en début début de mois d'août à la Bourse de Paris.
En dépit d'attrayantes perspectives bénéficiaires et d'une valorisation modérée, avec un PER 2019 inférieur à 10.

Le groupe a fait état, le 21 juillet dernier, du taux de croissance le plus élevé des trois grands équipementiers auto français, avec Plastic Omnium et Valeo : hors change, la progression du CA est passée de 9,3% au 1e trimestre à 12,4% au deuxième. Si Valeo et Plastic Omnium ont eux aussi témoigné d'une accélération d'un trimestre sur l'autre, Faurecia est la seule à pouvoir se prévaloir de taux à deux chiffres.

Le succès des produits du groupe ne se dément pas en dépit d'une base de comparaison défavorable puisqu'en 2017, la progression des ventes à changes constants avait déjà atteint 10,6%. L'an passé, le groupe surperformait son marché de 8,3 points de pourcentage, ce qui s'est encore amélioré au premier semestre, à 9,1 points de pourcentage.

Du côté des résultats, la marge opérationnelle est passée de 6,8 à 7,2% et le résultat net part du groupe a augmenté de 10,2% à 342 millions d'euros.

De surcroît, la direction a légèrement relevé ses prévisions : à changes constants, la progression du CA de 2018 est attendue en hausse d'un moins 8%, et non plus d'au moins 7%. La marge opérationnelle, soit 6,9% en 2017, ne s'annonce plus à 7%, mais à 7,2%, au minimum dans les deux cas. Des projections robustes dans l'absolu, mais aussi prudentes relativement aux comptes semestriels.

Cela étant, en Bourse, l'action Faurecia recule de près de 14% depuis le début de l'année. Alors qu'elle avait frôlé, le 23 mai dernier, les 77 euros, elle est tombée début août sur les 54 euros, son plus bas niveau de 2018 et de près d'un an. En effet, les menaces protectionnistes automobiles agitées par Donald Trump, qui visent surtout les constructeurs allemands, ont effrayé les investisseurs, d'autant que le marché auto américain donne des signes de faiblesse. Et que le cycle automobile dans son ensemble suscite des doutes.

Et pourtant, les perspectives de Faurecia semblent plutôt favorables : après 4,50 euros en 2017, la direction vise désormais non plus 5 euros de bénéfice par action en 2018, mais un niveau supérieur à cette limite. Le consensus vise déjà 5,4 euros, avant 6 euros en 2019, ce qui dénote de valorisations modérées.

EG



Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.