Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Tarkett: enfin une meilleure dynamique boursière ?

(CercleFinance.com) - Enfin du mieux pour Tarkett ? Étrillée depuis mi-2017, lorsqu'elle flirtait avec les 45 euros, l'action du spécialiste des revêtements de sols profite - pour l'heure - d'un bel été boursier.
La publication des semestriels a été saluée d'une appréciation de l'ordre de 10% et avec une hausse de 4% ce midi, le titre tient la tête de l'indice large SBF 120.

Avant ses comptes semestriels, début juillet, le titre était tombé jusque dans la zone des 21 euros. Mais le 25 juillet, la publication a agréablement surpris les investisseurs.

Rappel des épisodes précédents : plutôt soutenue en 2017 (+ 4,8%), surtout au second semestre, la croissance organique des ventes avait tout simplement disparu au 1er trimestre 2018 (T1 ; + 0,1%). De plus, la marge d'EBITDA, qui était de 12,2% en 2016 et de 11,1% en 2017, continuait de chuter bien en dessous de son niveau normatif : 5,2% en T1, en baisse de 320 points de base sur un an ! En cause : les effets négatifs des changes et des matières premières. Ce qui a induit des économies et des relèvements tarifaires, indique la direction. Mais remonter les prix prend du temps.

Heureusement, le 2e trimestre (T2) s'est soldé par le retour de la croissance organique, qui plus est à un bon niveau (5,3%), grâce notamment à la branche Sport. Certes, la marge brute d'exploitation du trimestre était toujours en baisse de 300 points de base sur un an. Mais à 11,5%, elle est redevenue bien plus proche des standards habituels de Tarkett. D'autant qu'un effet réglementaire avait dopé celle du T2 2017 (14,5%).

"L'effet des hausses de prix en EMEA et en Amérique du Nord s'est accéléré au T2 (+ 6 millions d'euros, dont la moitié générée en juin), et commence à compenser l'impact des matières premières", commente le groupe, un point rassurant. "Nous bénéficions des effets positifs des actions que nous avons menées sur les prix de vente ainsi que sur les coûts. Nous allons renforcer ces efforts en vue de compenser les hausses à venir du coût des matières premières et du transport", commentait le président du directoire, Glen Morrison.

Ce redressement de l'EBITDA constitue un bon point pour le bilan : certes, le cash-flow opérationnel net était très négatif au 1er semestre (- 62 millions d'euros), mais cela tient notamment à la saisonnalité de l'activité. Certes, l'endettement net est passé de 492 millions d'euros, fin 2017, à 594 millions au 30 juin. Mais quoi qu'en forte hausse, le ratio de dette nette demeure soutenable à 2,2 fois l'EBITDA des 12 derniers mois. Ce qui permet même de réaliser, le cas échéant, de acquisitions.

Et maintenant ? Tarkett escompte toujours un environnement défavorable pour ce qui est des matières premières et du coût des transports. Mais les hausses de prix devraient se poursuivre au T3, de même que les économies, et l'innovation produit est toujours au rendez-vous.

En données courantes (hors amende pour le "cartel de lino"), le bénéfice par action Tarkett était de 2 euros en 2017. Le consensus l'attend en 2018 à 1,60 euro, avant 1,95 euro en 2019.

Prochain rendez-vous inscrit sur l'agenda de Tarkett : les comptes du 3e trimestre, le 23 octobre.

EG




Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.