Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Figeac Aéro: se montre moins optimiste sur ses ventes

(CercleFinance.com) - Pas de doute, l'action Figeac Aéro demeure une solide valeur de croissance - à deux chiffres.
Elle devrait le rester, mais la direction se montre cependant un peu moins optimiste quant à la dynamique des années qui viennent. A la Bourse de Paris, l'action Figeac Aéro, introduite en Bourse en décembre 2013 à 9,2 euros, abandonne plus de 4% environ à 14,7 euros.

Qu'a donc annoncé l'équipementier aéronautique basé dans la ville du Lot qui lui a donné son nom ?

Que son exercice 2017/2018, clôturé fin mars dernier, s'est soldé sur un tassement de l'EBITDA publié, et que la marge est revenue, dans ces mêmes termes, de 22,1 à 19,4%. A changes constants, ce dernier taux ressort à 21,1%. Enfin, le résultat net part du groupe a baissé de 6,9% à 30,3 millions. Le dividende n'est toujours pas à l'ordre du jour.

Figeac Aéro ajoute un point important sur le cash : "les flux de trésorerie générés par l'activité sur la période sont pour la première fois depuis l'exercice clos à mars 2014 positifs et en forte hausse à 37,4 millions d'euros", contre - 9,8 millions à fin mars 2017. La direction met en avant l'amélioration "significative" de la capacité d'autofinancement et une réduction tout aussi marquée du besoin en fonds de roulement (BFR).

Et ce ne serait pas fini : alors que les investissements nets devraient se réduire, et le BFR reculer de nouveau, Figeac Aéro compte toujours générer un "free cash-flow positif et récurrent à partir de mars 2019".

Cependant, le groupe se montre moins optimiste sur les ventes. On savait déjà, depuis le 30 mai, que son chiffre d'affaires 2017/2018, soit 370,3 millions d'euros, était ressorti en hausse marquée de 14%, taux qui sans tenir compte des devises s'établirait à 19,1%. De longue date, le groupe visait 650 millions d'euros de facturations à horizon de mars 2020, mais il n'en est plus question : ce sera plutôt 520 millions, les 650 millions n'étant plus attendus que fin mars 2023.

Pourquoi ce décalage de trois ans ? La direction évoque "une sélectivité plus forte que prévue pour les nouvelles affaires et (...) un transfert (d')achat (de) matières aux clients", ainsi que des "décalages de montées en cadences sur certains programmes".

Or le consensus FactSet tablait, à horizon 2020, sur des ventes de 557 millions d'euros. Il est probable qu'il revienne, dans les jours qui viennent, sur la nouvelle projection de la direction, ce qui devrait mécaniquement peser sur les projections bénéficiaires.

Et maintenant ? Le salon aéronautique de Farnborough, au Royaume-Uni, débutera le 16 juillet. Les comptes consolidés définitifs sont attendus le 31 juillet puis le 6 septembre prochain, Figeac Aéro fera état de ses ventes pour le premier trimestre 2018/2019.

EG


Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.