Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Marché: la prudence s'impose sur les places européennes

(CercleFinance.com) - Les places de marché européennes évoluent en léger repli ce vendredi après-midi, la faute à la taxation de 500Mds$ d'importation chinoises envisagée par Donald Trump, synonyme de "guerre commerciale totale" avec Pékin, qui rend les investisseurs plus que prudents.


Ainsi, le CAC 40 recule de 0,2% pendant le DAX et le FTSE 100 perdent respectivement -0,1% et -0,3%. Dans le sud de l'Europe, même constat : le FTSE MIB (Milan) et l'IBEX 35 (Madrid) s'affichent en baisse respectivement de -0,2% et de -0,1%.

"En ce vendredi, il y a seulement deux certitudes : il y aura certainement beaucoup de volatilité et les volumes seront conséquents. Le marché sera un peu dans une position schizophrénique, avec un bon rapport sur l'emploi américain qui devrait rassurer, mais des mesures protectionnistes qui font craindre des mesures de représailles chinoises et, à moyen terme, européennes", annonçait Saxo Banque ce matin.

Les investisseurs avaient en tout cas un bon nombre de statistiques à consulter ce jour.

Attendue en hausse de 0,3% seulement en consensus, la production industrielle de l'Allemagne a bondi de 2,6% en mai selon des données ajustées de Destatis, après une contraction de 1,3% le mois précédent (-1% en estimation initiale).

Le déficit commercial de la France se creuse en mai de 0,8 milliard pour s'établir à six milliards d'euros, selon les données corrigées de variations saisonnières et de jours ouvrables (CVS-CJO) de l'administration des douanes. Cette dernière explique que les exportations françaises retombent en partie (-2% après +2,9% en avril) à 40,5 milliards d'euros, alors que les importations se stabilisent à un haut niveau (-0,1% après +2,8%) de 46,5 milliards.

De son côté la Banque de France indique que le solde des transactions courantes ressort à -2,9 milliards en mai contre -1,3 milliard en avril : le solde des biens hors énergie se dégrade, alors que la facture énergétique se réduit quelque peu.

Le déficit commercial des États-Unis s'est encore réduit en mai, à en croire le Département du Commerce. Ce dernier a en effet rapporté ce vendredi après-midi avoir enregistré un déficit de 43,1 milliards de dollars, contre 46,1 milliards le mois précédent (chiffre légèrement révisé de -46,2 milliards de dollars).

L'économie américaine a par ailleurs généré 213.000 emplois non agricoles le mois dernier, selon le Département du Travail, là où le consensus n'en espérait que 195.000, mais le taux de chômage a grimpé de 0,2 point à 4% alors qu'une stabilité à 3,8% était attendue.

Dans l'actualité des valeurs, le motoriste britannique Rolls-Royce a annoncé qu'il allait vendre sa division Marine commerciale au norvégien Kongsberg. Le périmètre concerné, qui emploie 3.600 personnes concentrées en Europe du Nord, comprend les moteurs de navires, les équipements de pont et les services associés. En 2017, il a généré un CA de 817 millions de livres, mais aussi une perte opérationnelle de 70 millions.

La vente a été conclue suivant une valeur d'entreprise de 500 millions de livres sterlings (près de 570 millions d'euros), mais le produit de l'opération sera compris entre 350 et 400 millions de livres. Le titre Rolls-Royce s'affiche en baisse, -0,5%.

EchoStar a confirmé qu'il a bien déposé une première offre de rachat sur Inmarsat, que le conseil d'administration de ce dernier a rejeté, selon l'annonce du 8 juin dernier. L'opérateur satellitaire américain est revenu à la charge avec une offre "améliorée" le 3 juillet, qui a elle aussi été repoussée dès le lendemain. Mais le groupe américain ne se décourage pas et espère toujours parvenir à créer les conditions d'une OPA amicale. Pour l'heure, le titre Inmarsat est en forte baisse, -5,3% à Londres, même s'il réduit ses pertes par rapport à ce matin.


Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.