Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Elis: 2018, année de l'intégration de Berendsen

(CercleFinance.com) - En tête du SBF 120 : l'action du blanchisseur industriel Elis prend près de 6% ce midi à la Bourse de Paris sans nouvelle particulière de la part de la société.
Un bureau d'études, Berenberg, est passé ce matin à l'achat sur cette valeur qui, avec l'intégration de Berendsen, est en train de devenir l'un des leaders mondiaux de son secteur.

Le titre retrouve un peu de couleurs mais si l'indice large SBF 120 progresse d'environ 2% depuis le début de l'année, l'action Elis, elle, perd toujours près de 12% de sa valeur.

Depuis septembre, Elis consolide déjà Berendsen, une acquisition majeure dont ses comptes annuels portaient la trace, avec un CA 2017 en hausse publiée de près de 50%, à 2,2 milliards d'euros. Et un bénéfice net courant amélioré de près de 52%, à 163,2 millions.

C'est logiquement en 2018 que "l'effet Berendsen" se fera véritablement sentir, la direction anticipant un CA de plus de 3,2 milliards d'euros. "L'intégration, lancée depuis mi-septembre, se déroule très bien", déclarait début mars le président du directoire, Xavier Martiré. Notons que l'effet de périmètre ne devrait pas être le seul catalyseur, puisque la croissance organique, qui était de 2,4% l'an passé, est attendue en 2018 entre 2,5 et 3%.

En outre, la rentabilité devrait tenir : la marge d'EBITDA, qui en 2017 se situait à 30,2% dont 31,1% au 2e semestre, s'annonce lors de l'exercice en cours à 31,5%, anticipe le groupe.

Bien évidemment, le bilan du groupe est déstabilisé par l'opération majeure de croissance externe réalisée l'an dernier, qui va néanmoins faire d'Elis l'un des grands noms mondiaux de son secteur, et renforcer sa part de marché dans nombre de pays. L'endettement net a plus que doublé, en fin d'année dernière, pour atteindre 3,3 milliards d'euros, soit davantage que les fonds propres part du groupe à cette même date (un peu moins de trois milliards ; à comparer avec 1,15 milliard fin 2016).

Un élément qui a pu limiter la distribution de dividende, maintenu au titre de 2017 à 0,37 euro. Si le ratio d'endettement net / EBITDA, à 3,3 fois, demeure élevé, il n'a pas augmenté sur un an. Ce qui mérite d'être signalé avant que les synergies ne produisent leurs effets - et ne tirent, très probablement, vers le haut l'EBITDA. En outre, Elis a refinancé sa dette et ramené son taux aux environs de 2%.

Prochain événement inscrit sur l'agenda du groupe : les ventes du 1er trimestre 2018, attendues le 2 mai prochain après Bourse.

EG


Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.