Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Walln Street: nouvelle débâcle et supports menacés

(CercleFinance.com) - Wall Street a subi -tout comme la veille- une spectaculaire accélération à la baisse au cours de la dernière demi-heure, une vague de liquidation aggravée par les "algos" : la débâcle est largement comparable à celle qui a tétanisé les opérateurs et les commentateurs lundi.


Le Dow Jones a plongé de 4,15% (-1.033 points), pour clôturer à 23.860, retraçant ses planchers de mardi matin: la correction est de nouveau supérieure à -10% par rapport à son record du 26 janvier.

Le S&P 500 plonge de -3,75% à 2.581, le Nasdaq de -3,90% à 6.777, un nouveau plancher annuel... et c'est même un plus bas depuis le 7 décembre dernier (il s'agissait de la 9ème séance de baisse sur une série de 11).

Le VIX a de nouveau connu des "variations sauvages" avec un sévère +21% à 33,45 qui rend les couvertures hors de prix et contraint les spéculateurs en levier à réduire la voilure.

La remontée des rendements obligataires US s'est poursuivie jusque vers 2,88% (+2,83% ce soir, après le "sell off" de l'après-midi), le "30 ans" a atteint 3,15% (et 3,12% au final).
La nervosité sur le front des taux longs US s'est renforcée suite à la conférence de la Banque d'Angleterre (BoE) qui se réunissait aujourd'hui et met en garde sur un relèvement de taux survenant plus tôt que prévu et laisse transparaître un potentiel 2ème tour de vis cette année.

Mark Carney met l'accent sur l'inflation et une croissance en ligne avec les attentes, peu affectée par le Brexit pour l'instant.

Aux Etats Unis, le Département du Travail a fait état ce jeudi de 221.000 nouveaux inscrits aux allocations chômage au titre de la semaine close le 3 février, soit une baisse de -9.000 par rapport à 230.000 la semaine précédente.
C'est le plus faible montant depuis mars... 1973 !

De quoi alimenter les anticipations de tensions salariales (en ne se fiant qu'aux chiffres, pas à la réalité de terrain).

Les valeurs bancaires et financières ont été attaquées, à l'image de Capital One -6,4%, 'AMEX -5,6%, de Zions Bancorp -6%, Morgan Stanley -5%, Regions Financial -4,9%, JP-Morgan -4,4%, Goldman Sachs -4,2%.
Cela s'est transformé en "bain de sang" pour les "GAFA" et les "FANGAT" avec Tesla -8,6%, Netflix -5,5%, Facebook -4,8%, Amazon -4,7%, Aplhabet -4,5%, mais également Microsoft et Intel -5,1%, Micron et Nvidia -4,8%, Applied Materials -6%, Xilinx -6,2%, Netease -6,4%... puis Alexion -7,4%.

Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

articles lies

 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.