Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Fnac Darty: encore du mouvement au tour de table

(CercleFinance.com) - Largement en tête de l'indice SBF 120 ce midi, l'action Fnac Darty s'adjugeait plus de 5% à la Bourse de Paris alors que son tour de table, décidément mouvementé, vient encore de changer.
Le fonds activiste Knight Vinke a cédé sa participation d'un peu plus de 11% du capital au courtier français en assurances SFAM, qui se retrouve aux côtés de Ceconomy et de Vivendi.

SFAM ? Ce groupe français peu connu, basé dans la Drôme, est spécialisé dans les assurances pour portables et produits multimédia ainsi que le "cash back". Il revendique une valeur d'entreprise de 1,7 milliard pour un "volume d'affaires" d'environ 500 millions d'euros et 1.300 salariés. Dans le cadre de cette opération, SFAM a sollicité de l'aide, en faisant entrer le spécialiste français du private equity Ardian à son propre tour de table.

Qu'un courtier en assurances vient-il faire au capital d'un distributeur spécialisé ? Ce n'est pas très clair. SFAM évoque "un investissement stratégique de long-terme" qu'il n'exclut pas de renforcer, sans aller jusqu'à la prise de contrôle.

Qui sont donc les autres grands actionnaires de Fnac Darty, une des plus belles "success stories" de midcaps parisiennes des dernières années ? Vivendi est toujours là : rappelons qu'en avril 2016, le "conglomédias" avait souscrit à une augmentation de capital réservée de 159 millions d'euros à 54 euros par titre qui, actuellement, lui donne environ 11% du capital, presque comme SFAM. Le groupe dont Vincent Bolloré est le premier actionnaire qualifie lui aussi son investissement dans Fnac Darty de "partenariat stratégique", sans que les conséquences "industrielles" n'en soient franchement visibles. D'ailleurs, un peu comme un "trader", Vivendi a décidé le mois dernier de "sécuriser" sa plus-value latente sur cette position via une opération de couverture.

Autre grand actionnaire de Fnac Darty, tout à la fois plus important (c'est le premier) et aussi plus récent (depuis l'été dernier) : l'allemand Ceconomy, ex-filiale de distribution spécialisée de l'allemand Metro. A la différence de Vivendi et de SFAM, Ceconomy, qui détient les enseignes Media Markt et Saturn, est un grand nom du secteur et un authentique concurrent de Fnac Darty.

Scindé de Metro au tournant de 2016 et de 2017, Ceconomy peut voler de ses propres ailes. Et il ne s'en est pas privé : le 26 juillet dernier, il rachetait à Artémis, holding des Pinault menant jusqu'à Kering, le reste de ses actions Fnac Darty, soit 24,3% du capital, alors que le titre valait auparavant 75 euros environ. Ceconomy est qualifié "d'actionnaire de référence" et peut prétendre à trois sièges au conseil d'administration. Reste à savoir s'il souhaiterait aller plus haut, voir racheter purement et simplement le groupe français.

Citons enfin Carrefour, le grand nom de la distribution alimentaire française dont le PDG n'est autre qu'Alexandre Bompard, qui au printemps dernier occupait ce même poste chez... Fnac Darty. Certains observateurs se sont interrogés sur un rapprochement alors que M. Bompard vient juste de commencer à administrer à Carrefour un traitement qui n'est pas sans rappeler celui du groupe Fnac voilà quelques années.

Carrefour pourrait-il lui aussi lorgner Fnac Darty ? Pas sûr. Reste que les deux groupes ont noué, au mois de décembre, un partenariat en vue de mener de concert leurs achats d'électroménager et d'électronique. Et que mi janvier, la publication spécialisée LSA rapportait que Carrefour réfléchissait à confier à Fnac Darty ses espaces de vente "photo, ciné et son" (PCS).

En tout état de cause, Fnac Darty est très entouré. Son management se doit donc d'autant plus de respecter ses objectifs, la valeur du groupe (2,5 milliards d'euros de capitalisation à ce jour, à comparer avec 3,6 milliards pour Ceconomy) constituant sa meilleure protection contre les prédateurs potentiels. Tout en permettant, si ces derniers se révélaient incontournables, de faire monter les enchères.

A suivre sur l'agenda de Fnac Darty : le CA et les ventes annuelles, au soir du 21 février.

EG




Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.