Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Paris: ne profite pas de la nette remontée du $ à 1,177/E.

(CercleFinance.com) - La compensation du contrat octobre n'a donné lieu à aucun "pic d'activité", et encore moins de volatilité : la Bourse de Paris affichait déjà +0,08% à 10H et le reste de la séance s'est résumé à une dérive latérale entre 5.
370 et 5.380, la dernière heure étant la plus "immobile" avec un CAC fluctuant entre 5.368 et 5.373 (0,1% de "volat").
Les volumes d'échanges ont été exceptionnellement faibles pour une séance des "3 sorcières" avec 3,95MdsE échangés (soit 10% de plus que la veille).

A 5.372, le gain hebdomadaire affiche un peu moins de +0,4% (après -0,2% la semaine passée), l'Euro-Stoxx50 affihe exactement le même score que le CAC (+0,08% à 3.605Pts) et le bilan hebdo ressort inchangé (la hausse de 0,01% est de l'épaisseur du trait).
A Wall Street, les indices US (+0,4% à +0,6%) alignent leur 5ème hausse de la semaine, la 13ème en 15 séances avec de nouveaux records en cascade: le Dow Jones se hisse à 23.282, le "S&P" à 2.572 le Nasdaq à 6.636.

Les achats techniques liés à cette séance des "3 sorcières" sont contrebalancés par des ventes consécutives à la publication de plusieurs résultats de sociétés américaines en demi-teinte (voir négatifs comme ceux de General Electric, le titre chute de -1,5% après un plongeon de -7% en préouverture, son nouveau PDG, John Flannery, juge les résultats "inacceptables").
A Tokyo, l'inscription d'une 14ème séance de hausse consécutive (du jamais vu depuis 56 ans) conclut une série gagnante (11 records historique d'affilée) inspirée par la victoire anticipée de la formation politique de Shinzo Abe aux législatives anticipées qui se tiennent ce weekend.

Seul indicateur macroéconomique notable du jour, les ventes de logements anciens outre-Atlantique au titre du mois clos augmentent de +40.000 à 5,39Mns contre un repli anticipé.
Cette séance restera marqué par un sévère contrepied à la baisse de l'Euro (-0,65%) face au dollar à 1,1770: il reperd tout ce qu'il avait gagné la veille, pourt des raisons demeurées un peu mystérieuses. Le baril de Brent se redresse et affiche +0,5% à 57,5$.

Enfin, au chapitre microéconomique, les financières tiennent le haut du pavé sur l'indice phare. Crédit Agricole (+1,7%), BNP Paribas (+1,1%) et Société Générale (+1,3%) occupent en effet les 3 de 4 premières places (Pernod Ricard s'intercale à la 3ème place).

A l'autre bout du palmarès, Accor (-3,3%) boit quelque peu la tasse à la suite d'un chiffre d'affaires du troisième trimestre de 504 millions d'euros en hausse de 6,4% en publié jugé décevant.
Vivendi chute de -2,2% et Renault de -1,4%, suite à l'arrêt des usines Nissan au Japon (pour inspection après fraudes aux contrôles qualité).

Sur le SBF 120, Fnac Darty s'adjuge pour sa part 1,2% dans le sillage d'un relèvement de l'objectif de synergies réalisées en 2017 à "au moins 60% des 130 millions d'euros visés fin 2018", contre "au moins 50%" annoncés précédemment, en sus d'une activité dynamique au troisième trimestre.




Copyright (c) 2017 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.