Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Marché: le compte-rendu de la Fed a soutenu l'euro.

(CercleFinance.com) - Jeudi midi sur le marché des changes, la monnaie unique européenne conservait la quasi-totalité des gains acquis hier soir après la publication de "minutes" de la Fed plutôt accommodantes.
A cette heure, et après une hausse de 0,43% hier, l'euro reste stable ce matin (- 0,04%) à 1,1855 dollar. Une tendance qui vaut également contre le sterling alors que la principale devise du Vieux Continent perd, en revanche, environ 0,15% face au yen et en prend autant contre le franc suisse.

Que retenir du compte-rendu - les fameuses "minutes" - du comité de politique monétaire des 19 et 20 septembre publié hier soir par la Réserve fédérale américaine ?

D'abord que la Fed ne s'inquiète guère de la croissance américaine, jugée robuste. Cependant, "si le compte-rendu du dernier FOMC confirme la volonté de la banque centrale de relever les taux une dernière fois cette année, ses membres semblent aussi de plus en plus perplexes quant aux perspectives en matière d'inflation. La faiblesse de la hausse de prix est redoutée plus persistante que prévu par certains banquiers centraux", commentent ce matin les spécialistes d'Aurel BGC.

En clair, estiment les analystes, l'éventualité de voir la Fed relever ses taux courts en décembre serait dépendante des prochaines statistiques de l'inflation. D'ailleurs, selon l'indicateur FedWatch du CME, la probabilité d'un nouveau "tour de vis" le 13 décembre est revenue d'environ 88% hier à 83% à ce jour. Une légère détente est également de mise du côté des taux longs, comme le T-Note fédéral à dix ans, revenu des environs de 2,36% ces derniers jours à 2,33% ce midi.

Quid de l'Europe ? Sur l'agenda statistique, on a appris ce matin que la production industrielle de la zone euro pour août est ressortie en hausse 1,4% par rapport à juillet, a indiqué Eurostat, après + 0,3% un mois plus tôt et un consensus plus prudent (+ 0,5%). Même si en France, en septembre, l'inflation a reculé 0,2% entre août et septembre, soit plus que prévu, pour s'établir en rythme annuel à 1,1%.

"La croissance en zone euro devrait être plutôt très solide ce semestre. C'est bien évidemment un élément qui viendra alimenter l'optimisme ambiant et contrebalancer les inquiétudes liées au risque géopolitique", commente pour sa part Saxo Banque.

En Espagne, la fête nationale est célébrée aujourd'hui en pleine confusion, alors que le président de Catalogne, Carles Puigdemont, a déclaré mardi une indépendance qu'il a aussitôt suspendue en vue de négociations avec Madrid. L'Etat central madrilène a donné quelques jours à Barcelone pour décider si, oui ou non, l'indépendance a vraiment été proclamée, et dans l'affirmative entend mettre en oeuvre - pour la première fois - les dispositions constitutionnelles prévues, soit la suspension de la "Généralité" catalane.

"Si la Catalogne est privée de son autonomie, le sentiment indépendantiste pourrait se renforcer et le fossé se creuser davantage entre les partisans de la sécession et les opposants à l'indépendance. Dans l'intervalle, les entreprises fuient la région et les commandes chutent en raison de l'incertitude", ajoute Aurel BGC.

A suivre cet après-midi aux Etats-Unis du côté statistique : principalement les inscriptions hebdomadaires au chômage (attendues à 251.000) et l'inflation pour septembre (à 2% en rythme annuel, mais à + 0,2% en données centrales).

EG


Copyright (c) 2017 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.