Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Safran: l'action proche des sommets, et maintenant ?

(CercleFinance.com) - En dépassant les 87 euros pour la première fois de son histoire ces derniers jours, soit une capitalisation de près de 36 milliards d'euros, l'action Safran traduit la bonne santé de l'équipementier aéronautique.
En hausse de 25% depuis le début de l'année, le titre affiche même sur la période une performance 2,5 fois supérieure à celle du CAC 40. Et maintenant ?

Pourtant, l'année 2017 avait commencé par une OPA contestée sur un autre grand équipementier aéronautique français, Zodiac Aerospace. L'opération a finalement eu lieu dans des conditions convenant mieux aux actionnaires contestataires, au premier rangs desquels figurait le fonds activiste britannique TCI Fund. Et même à un prix révisé en baisse de 15%, à 25 euros par titre Zodiac, phénomène rarissime lors d'une OPA...

Cette opération a occupé Safran une bonne partie du premier semestre, mais elle n'a pas empêché le groupe de finaliser aussi sa sortie des activités de sécurité (Morpho), projet de longue haleine du directeur général, Philippe Petitcolin. Bref Safran sera, en fin d'année si tout se passe comme prévu, un "pure player" des équipements aéronautiques d'une taille nettement plus imposante : Safran devrait générer cette année, et seul, un CA de plus de 16 milliards d'euros quand les ventes de Zodiac Aerospace étaient de 5,2 milliards pour l'exercice 2016/2017.

De plus, le groupe reste porté par sa principale activité : la division Propulsion, qui fabrique des réacteurs et des moteurs d'avion par l'intermédiaire de la coentreprise CFM International codétenue avec GE. Or CFM semble bien mener une transition déterminante. Acteur important sur un marché où les concurrents sont peu nombreux et les barrières à l'entrée élevées, Safran a lancé la production industrielle de sa nouvelle famille de réacteurs, les LEAP, qui à terme remplacera l'ancienne gamme-phare, les CFM56.

D'ailleurs, en données ajustées, la marge opérationnelle de la division Propulsion (18,1%) restait, au 1er semestre, supérieure à celle du groupe dans son ensemble (15,2%). "La montée en cadence des programmes LEAP se poursuit conformément à nos objectifs", commentait cet été M. Petitcolin. Et les commandes continuent d'affluer : au 30 juin, Safran dénombrait plus de 13.000 LEAP en carnet, et tenant compte des commandes et des intentions d'achat. Et ce pour 1.814 CFM56, un chiffre supérieur aux attentes qui "permet d'anticiper une diminution de la cadence plus lente que prévue", indiquait alors le groupe. Un bon point en termes opérationnels. Enfin, les prévisions ont été confirmées.

Chez Société générale, les analystes saluaient, dans leur dernière note disponible, la transition dans de bonnes conditions entre le CFM56 et le LEAP. "Nous estimons que Safran est l'un des meilleurs véhicules boursiers pour investir sur les perspectives de croissance à long terme de l'aéronautique civile, car le groupe bénéficie d'une exposition à la fois aux activités de première monte et à celles de maintenance", commentait alors SG.

Tout en estimant que l'action recelait "encore un potentiel de hausse de la marge de la division Equipements aéronautiques", l'autre branche de Safran qui sera renforcée, a priori l'année prochaine, par les activités de Zodiac. A l'achat sur le titre, SG vise 96 euros.

Reste que les autres bureaux d'études sont plus réservés. A l'achat, comme SG, UBS affichait cet été un objectif de cours de 85 euros, atteint à ce jour. Neutre, Credit suisse ne vise que 78 euros et estime que les bonnes nouvelles pré-citées sont désormais intégrées dans les cours, et que les risques (intégration de Zodiac, montée en puissance du LEAP) n'ont pas disparu. Et Credit suisse de s'inquiéter, le 4 septembre, que l'action Zodiac "a jusqu'alors ignoré la faiblesse du dollar américain", alors qu'avec Zodiac, Safran devrait y devenir plus sensible.

Globalement, les analystes visent d'ailleurs un objectif de cours moyen de 83 euros sur l'action sur Safran.

A suivre sur l'agenda du groupe : les ventes du 3e trimestre et donc des neufs premiers mois de l'exercice, au soir du 27 octobre.

EG


Copyright (c) 2017 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.