Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

CAC40: continue de stagner entre 5355 & 5375 malgré WStreet

(CercleFinance.com) - Le CAC40 (-0,04%) finit quasi stable : il lui manque 2Pts pour finir à l'équilibre.

Le cours de clôture de 5.363 se situe à mi-chemin entre les extrêmes du jour (5.372/5.352) et parvient surtout à s'épargner la cassure du plancher des 5.355 qui "tient" depuis le 3 octobre (6 séances complètes d'électroencéphalogramme plat, une singularité qui intrigue nombre d'analystes techniques).

La camisole algorithmique ne se desserre pas d'un cran, les indices boursiers demeurent figés avec des niveaux de volatilité proches des planchers historiques.
L'Euro-Stoxx50 recule de -0,3% vers 3.599 (il reste au contact des 3.600) du fait essentiellement de la lourdeur de la bourse de Madrid (-1% dans l'attente des déclarations du président de la Catalogne) et de Milan (-0,6%).

Les places européennes n'ont pu bénéficier de la tendance "bullish" de Wall Street qui nous a offert un feu d'artifices de nouveaux records absolus : +0,3% sur le Dow Jones à 22.840, +0,3% sur le S&P500 2.554, +0,4% sur le Nasdaq à 6.608Pts.
A mi-séance, les écarts se compriment un peu, autour de +0,1% en moyenne.

Puisqu'il est question de records, le Nikkei (+0,65% à 20.825) a fini au contact de ses records d'avril 2000 (20.830) et de début août 2015 (20.850).

Parmi les éléments techniques qui ont pu plomber l'Euro-Stoxx, outre le suspens au sujet de la Catalogne, les opérateurs pointent le recul du Dollar (-0,6% à 1.1810/E) alors que les bons indices d'activité continuent d'alimenter le rehaussement des objectifs de PIB dans l'Eurozone.

En France, la production se replie légèrement dans l'industrie manufacturière en août 2017 à -0,4 % selon l'Insee (après +0,6 % en juillet) ainsi que dans l'ensemble de l'industrie (-0,3 % après +0,8 %).
Le Royaume Uni bénéficie symétriquement d'une progression de +0,4% qui semble confirmer l'impact positif d'une Livre faible.

Pour les stratèges d'Union Bancaire Privée, l'épisode de correction boursière de l'été est désormais terminé en Europe. "Il est toujours temps de se repositionner sur les marchés d'actions, et en particulier sur les petites et moyennes capitalisations", estiment les analystes.

Seul un éventuel repli en dessous des 5.295 points pourrait permettre d'évoquer une inversion de tendance définitive, indiquent les équipes de Kiplink Finance.

A la hausse, la résistance des 5.375 points apparaît en revanche comme un niveau majeur et "ce point charnière agit comme un plafond important", ajoute le bureau d'études parisien.

Du coté des valeurs, le chiffre d'affaires de 9 premiers mois de l'exercice de LVMH (+2,2%, leader du CAC40) a atteint près de 30,1 milliards d'euros, soit une croissance de 14% et de 12% en données organiques par rapport aux 3 premiers trimestres de l'exercice écoulé, le C.A du 3ème trimestre franchit la barre symbolique des 10MdsE.

LVMH devance Kering (+2,2%, pour un nouveau record absolu à 352E) qui "colle" à son grand rival du secteur du luxe et c'est Carrefour -toujours la distribution- qui s'empare de la 3ème place du CAC40 avec +1,8%.

Engie (-0,5%) a indiqué que Fitch lui a attribué la notation de crédit émetteur " A " avec une perspective stable, et une notation de crédit à court terme. Les filiales Engie Alliance, Engie International Invest et Electrabel ont également obtenu la notation " A ".

Le groupe Peugeot va attribuer la fabrication de nouveaux véhicules sur les sites de Sochaux et Mulhouse à l'horizon 2020/2021. Ces modèles assureront une visibilité industrielle à moyen terme pour ces deux sites.


Copyright (c) 2017 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.