Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Marché: l'euro teste de nouveau les 1,20 dollar.

(CercleFinance.com) - Mardi midi sur les marchés de devises, la monnaie unique européenne s'affichait en hausse face à ses principales contreparties à la veille de l'issue du FOMC de la Fed.
Pour l'heure, l'euro prend 0,33% à 1,1993 dollar, ce qui vaut aussi contre le sterling et le yen, ainsi que 0,50% contre le franc suisse, à 1,1552.

Après ceux de la BCE et de la Banque d'Angleterre, c'est demain soir que le FOMC, le comité de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine, se terminera. Cette réunion s'accompagnera de la mise à jour des prévisions macroéconomiques de la Fed et sera suivie d'une conférence de presse de sa présidente, Janet Yellen.

La Fed sera principalement attendue sur le calendrier selon lequel réduira son bilan, gonflé jusqu'en 2014 par les rachats d'actifs obligataires dits aussi QE. L'établissement a déjà communiqué sur la manière dont il compte s'y prendre, qui s'annonce très progressive, mais est resté flou sur le calendrier, se contentant d'indiquer qu'une modification de sa politique en la matière serait annoncée d'ici la fin de l'année.

Selon Aurel BGC, les opérateurs "anticipent la mise en place du programme de réduction de la taille du bilan du Fed (qui) induira une remontée des taux d'intérêt à long terme". D'ailleurs, le rendement du T-Note fédéral à dix ans, le produit obligataire de référence aux Etats-Unis, s'est tendu d'à peine plus de 2% le 7 septembre dernier, jusqu'à 2,22% ce midi.

Du côté de la politique monétaire conventionnelle, notons que selon l'indicateur FedWatch du FOMC, le marché anticipe de nouveau majoritairement un "tour de vis" lors du FOMC de décembre, ce qui n'était plus le cas ces dernières semaines.

Reste que le dollar peine à en profiter, l'euro étant porté par une conjonction de facteurs favorables : d'abord une dynamique économique ascendante malgré les négociations du Brexit, ainsi qu'un retournement du risque politique. Non seulement l'éclatement de la zone euro n'est plus redouté, mais la conjonction de l'élection du président Macron, en France, pourrait s'accompagner, si la chancelière d'Allemagne Angela Merkel était reconduite en fin de semaine, sur une relance de la construction européenne.

En attendant, ce matin, on a appris que l'indice ZEW mesurant le sentiment économique des investisseurs allemands était passé de 10 à 17 points en septembre, alors qu'il n'était attendu qu'à 12,5 points.

Cet après-midi, aux Etats-Unis, les cambistes guetteront les mises en chantier de logements pour le mois d'août.

EG


Copyright (c) 2017 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.