Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

IDSud: dopé par l'éventuelle privatisation de la FDJ.

(CercleFinance.com) - Petite capitalisation (environ 50 millions d'euros) de la cote parisienne échangée sur Euronext Growth, IDSud n'en a pas moins connu un très bon début d'année 2017 : en hausse de près de 60% depuis le dernier réveillon, ce titre coté au fixing a retrouvé, vers 55 euros, des niveaux qu'il avait perdus de vue voilà une dizaine d'années.
Ce qui tient sans doute à sa participation au capital de la Française des Jeux (FDJ), qui fait - de nouveau - l'objet de rumeurs de privatisation.

Fondée en 1850, la société basée à Marseille a été reprise, un siècle plus tard, par la famille Luciani qui est toujours son actionnaire de contrôle aujourd'hui. Il s'agissait initialement d'un bureau de changes qui, à ce jour, donne aussi dans le capital-développement, les voyages et les énergies renouvelables.

IDSud a peu communiqué cette année : fin mars, elle a indiqué que son CA 2016 était resté quasi-stable, vers un million d'euros, mais que le résultat net avait plus que quadruplé, à 2,5 millions d'euros. Ce qui a permis à IDSud de reprendre le versement d'un coupon : 0,60 euro par action au titre de l'exercice 2016, soit l'équivalent de 539.000 euros, mis en paiement le 28 juillet.

Déficitaires, les activités pré-citées ne constituent pourtant pas le principal actif d'IDSud. En effet, la valeur est surtout connue des boursiers pour la participation de 2,6% qu'elle détient de la Française des Jeux (FDJ), monopole des jeux de loterie et des paris sportifs dont l'Etat possède 72%.

Or la FDJ est un géant : l'an dernier, son CA a augmenté de 4,6% à 14,3 milliards d'euros, et il est rentable, avec 176 millions d'euros de résultat net (+ 11%). Sa participation a d'ailleurs permis à IDSud d'encaisser, en 2016, un dividende "particulièrement important" de la FDJ : plus de six millions d'euros, soit nettement plus que les deux années précédentes (environ 3,5 millions).

Ces coupons alimentent le résultat financier d'IDSud et tirent, à eux seuls, le bénéfice net : en effet, les autres activités de la société occasionnent une perte opérationnelle récurrente de l'ordre de deux millions d'euros par an.

On peut d'ailleurs penser que c'est l'éventualité de la privatisation partielle de la FDJ qui a dopé le cours de l'action IDSud : alors que les présidents Nicolas Sarkozy et François Hollande l'avaient envisagé, sans y parvenir, Emmanuel Macron aurait fermement l'intention de remettre le couvert. L'Etat, qui continuerait de toucher les taxes afférentes aux jeux, pourrait financer d'autres projets avec le produit de cession.

Combien vaut la FDJ ? Difficile à dire. En 2014, le Figaro rapportait que l'Agence des participations de l'Etat envisageait de vendre 20% de son capital contre 300 à 400 millions d'euros. Au milieu de cette fourchette, la participation d'IDSud était donc valorisée aux environs de 46 millions d'euros. Mais depuis lors, les comptes de la FDJ se sont améliorés.

En tout état de cause, comme le vote d'une loi est nécessaire, la concrétisation de l'éventuelle opération n'est pas à attendre avant 2018.

EG


Copyright (c) 2017 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.