Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Pétrole: la discipline de l'Opep se relâche.

(CercleFinance.com) - A mi-séance ce vendredi en Europe, le contrat sur le baril de Brent de mer du Nord livrable en octobre se tassait de 0,4% à 51,7 dollars, le WTI américain d'échéance septembre pliant de 0,5% à 48,3 dollars.


"L'Opep a dit dans la journée (de la veille) que la demande pour son pétrole devrait être en hausse en 2018, mais l'augmentation de la production du cartel suggère que le marché restera excédentaire en dépit des efforts pour le stabiliser", résume un analyste parisien à propos de la séance d'hier.

En outre, le producteur pétrolier russe Gazprom Neft a laissé entendre qu'il pourrait relancer ses extractions l'année prochaine, lorsque l'engagement pris par la Russie de s'associer aux quotas de production de l'Opep expirera.

Ce matin, l'Agence internationale de l'Energie (AIE) est elle aussi revenue sur le cas de l'Opep dans son traditionnel rapport mensuel sur le marché pétrolier. D'une manière générale, l'agence indique notamment "qu'en juillet, l'offre pétrolière a globalement augmenté de 520.000 barils/jour par rapport à juin. Il s'agissait du troisième mois consécutif de hausse et sur un an, l'offre globale a augmenté de 500.000 barils/jour".

L'Opep a pour sa part “pompé” 32,84 millions de barils/jour le mois dernier, estime l'AIE, soit un record mensuel pour l'année en cours, en raison de la Libye. Et l'AIE de calculer qu'en juillet, les membres de l'Opep qui se sont astreints à respecter les quotas le faisaient à hauteur de 75%, soit le taux le plus faible de l'année. Pour la période courant de janvier à juillet, ce taux ressort en effet à 87%.

EG




Copyright (c) 2017 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.