Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

ALD: une importante IPO qui peine à convaincre.

(CercleFinance.com) - L'action d'ALD, grand nom de la location automobile de longue durée et de la gestion de flotte d'entreprise, n'a guère les faveurs des investisseurs : introduite en Bourse à 14,30 euros le 16 juin, elle ne cote plus que 13,5 euros ce midi.
Ce qui représente tout de même une solide capitalisation de 5,4 milliards d'euros, mais lors de l'IPO sa maison mère, Société générale, visait plutôt un chiffre compris entre 5,7 et 7 milliards d'euros.

Qu'a donc annoncé ALD depuis son IPO ? Ses premiers comptes semestriels, le 4 août. Si sur un an, sa flotte automobile avait augmenté à fin mars de 14,3%, la tendance a un peu ralenti puisqu'à fin juin, la hausse n'était plus que de 9,1%. Mais le groupe reste largement dans les clous et anticipe toujours, sur l'ensemble de l'exercice, une progression "d'environ 8%".

Le résultat net part du groupe du semestre est ressorti en hausse de 8,3% à 287 millions d'euros, dont + 7% au seul deuxième trimestre. Mais la direction d'ALD envisage toujours, sur l'ensemble de 2017, une hausse "d'environ 10%". Par ailleurs, le groupe reste doté de perspectives à horizon 2019. D'ici là, chaque année, sa flotte devrait s'accroître de 8 à 10% et le résultat net part du groupe de l'ordre de 7%.

Qu'en pensent les analystes ? Chez Barclays Capital (BarCap), on relève des comptes "globalement en ligne avec les attentes". Mais avec un bémol : "les reventes de voitures et les dépenses opérationnelles se sont avérées légèrement décevantes, ce qui était compensé par un meilleur contrôle du risque et un taux d'imposition plus bas", indique une note de recherche. Sans préconiser de fuir le titre, BarCap s'en tient à son conseil neutre de "pondération en ligne" assorti d'un objectif de cours de 16,20 euros.

Pour sa part, Credit suisse souligne "la forte croissance de la flotte automobile" et la confirmation des prévisions. Pour expliquer la baisse du titre le jour de l'annonce, les analystes avancent "des inquiétudes sur les perspectives des prix des véhicules d'occasion. Lors de la conférence téléphonique, le directeur financier a souligné la stabilité des prix en France, en Italie et en Espagne, mais leur faiblesse en Allemagne et au Royaume-Uni". Même si, ajoute Credit suisse, ces baisses semblent résulter de la politique de déstockage pré-estival d'ALD, période durant lesquelles les ventes se déroulent généralement dans de meilleures conditions.

Quoi qu'il en soit, les analystes de Credit suisse demeurent inquiets des prix de revente des véhicules diesel, qui concentrent environ 80% de la flotte d'ALD. Ils ont donc confirmé leur conseil neutre sur la valeur et écrêté leur objectif de cours 15,5 à 15 euros (- 3,2%).

A suivre sur l'agenda d'ALD : les comptes du 3e trimestre, attendus le 3 novembre.

EG


Copyright (c) 2017 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.