Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Paris: plombé en fin de séance par bref décrochage W-Street.

(CercleFinance.com) - Les gains initiaux (+0,3%) n'ont pas tenu et la vapeur s'est rapidement inversée ce matin: le CAC40 s'est ensuite engagé -faute de catalyseurs- dans une interminable période stagnation entre -0,2 et -0,3% jusqu'à l'ouverture de Wall Street.


Après un tout petit regain vers 16H/16H30, la lourdeur s'est de nouveau imposée en fin de séance, notamment au cours du dernier quart d'heure: le CAC40 finit au plus bas du jour, à -0,5% vers 5.140.

Mais les cours sont retombés sans accroissement des volumes (à peine 1,9MdsE échangés à 17H29), peut-être affectés par la remontée de l'euro (+0,2%) vers 1,1420 face au Dollar.
Wall Street peut également être incriminé puisque le Dow Jones qui prenait par exemple +0,1% rechutait de -0,4% vers 17H30 et le Nasdaq était repassé de +0,3% à -0,3% en une heure.
Il s'est produit une sorte de "trou d'air" entre 17H15 et 17H30... et puis, les indices US sont revenus tout aussi rapidement à l'équilibre et celui-ci est préservé à mi-séance.
L'Euro-Stoxx50 ne perd que -0,4% à 3.4643Pts alors que Francfort finit quasi stable (-0,1%).

Cette rechute n'a rien à voir avec le gonflement de +0,4% des stocks des grossistes (+0,4%, comme prévu au mois de mai) et encore moins avec une déclaration d'un membre de la FED (c'est "silence radio" comme d'habitude à 24H de la prise de parole de Janet Yellen devant le Congrès pour son point bi-annuel de politique monétaire).

A plus long terme, "le moteur pour le marché restera les résultats trimestriels", prophétisent les équipes de Saxo Banque, qui tablent sur "un bon cru dans l'ensemble (à part le secteur pétrolier et para-pétrolier)". Les entreprises bénéficient en effet d'un contexte macroéconomique international, et en particulier européen, qui s'améliore.
Les 1ers trimestriels tomberont vendredi midi (avec Wells Fargo) aux Etats Unis.

Un peu de volatilité sur le baril "WTI" qui a effacé en moins de 2 heures les -1,4% affichés vers 15H : le baril remonte à 44,65$ ce soir sur le NYMEX.

Enfin, en matière microéconomique, le secteur automobile surperforme la tendance, avec Peugeot (+1,2%), Renault (+0,9%) et Valéo (+0,6%) en tête de l'indice vedette, alors que Faurecia engrange +1,6%.

Sanofi (-0,6%) a pour sa part indiqué être en passe d'acquérir la "biotech" américaine Proteine Sciences. Le géant pharmaceutique français va débourser 650 millions de dollars et 100 millions de plus en fonction de l'atteinte de certains objectifs.

Kering, en queue de peloton perd -1,6%, Sodexo -1,5% et Danone finit bon dernier avec -1,7%.


Copyright (c) 2017 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.